Publicité

25 janvier 2021 - 13:00

Il dépose officiellement son bulletin pour représenter le District 3

Mario Charette officialise sa candidature aux élections municipales partielles de Beauharnois

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

C'est officiel: Mario Charette, citoyen de Beauharnois, a officiellement déposé sa candidature pour combler le siège vacant au conseil municipal, soit celui du District des Moissons. C'est le 21 janvier dernier que le candidat indépendant a officiellement débuté sa campagne électorale en vue de l'élection partielle prévue le 21 février. 

Dans une publication officielle parue sur les réseaux sociaux, le candidat rappelle qu'au cours des trois dernières années, plusieurs événements ont secoué les citoyens de Beauharnois, dont: 

- les augmentations substantielles de la taxe foncière (plus de 23 % en 3 ans);

le climat malsain qui règne à l’hôtel de ville;

le départ de plus de 25 employés (congédiement, maladie, découragement, etc.) ;

- les nombreux projets abandonnés (développement du parc industriel, réfection de la rue Ellice et de la rue Saint-Laurent)

" Dans le contexte de la présente pandémie, le directeur général des élections du Québec recommande aux candidats de ne pas faire du porte-à-porte pendant la campagne électorale. Étant respectueux de la santé publique, je trouverai des façons différentes de communiquer au cours de la campagne. Bref, c’est dans un esprit de collaboration et de développement que j’aspire à rejoindre le conseil actuel afin de représenter les résidents du district #3 laissés sans conseiller municipal depuis plus d’un an déjà", lance-t-il. 

Il précise dans le même ordre d'idée que s'il est élu, ce sera pour rester, lui qui compte aussi être candidat dans ce même district aux élections générales de novembre 2021

On peut communiquer avec lui en écrivant au [email protected] 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.