Publicité

20 janvier 2021 - 10:00

Campagne de sensibilisation

Beauharnois appuie l'UMQ dans sa volonté de contrer l'intimidation faite aux élus

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Dans les derniers jours, l'Union des municipalités du Québec (UMQ) a lancé une campagne de sensibilisation pour contrer l'intimidation et les déclarations agressives auxquelles font face les élus. L'objectif? Inciter les gens à se présenter en politique et à s'investir dans la sphère publique. Une initiative appuyée par le maire de Beauharnois, Bruno Tremblay. 

Ce dernier tient à exprimer haut et fort son appui à la campagne « La démocratie dans le respect, par respect pour la démocratie », lancée le 18 janvier dernier par l’Union des municipalités du Québec (UMQ).

D'ailleurs, lors d’une prochaine séance du conseil municipal, les élus de cette municipalité entendent adopter une déclaration d’engagement en appui à cette campagne. 

En prévision du scrutin municipal de novembre prochain, cette campagne de l’UMQ a pour objectif d’inciter les gens à se présenter en politique et à s’investir dans la sphère publique, notamment en valorisant la démocratie municipale et en consolidant le lien de confiance qui unit les citoyens à leurs institutions démocratiques.

« Les déclarations agressives et les gestes d’intimidation à l’égard des élus municipaux se multiplient, particulièrement sur les médias sociaux considérant leur facilité d’utilisation et leur accessibilité. Ce phénomène a pris de l’ampleur en 2020, pendant la crise sanitaire. La présence d’opinions divergentes est essentielle pour une société démocratique saine. Cependant, le respect, la tolérance et la civilité sont fondamentaux dans le partage d’idées et la diversité de points de vue » a déclaré monsieur Tremblay.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.