Publicité

27 novembre 2020 - 11:00

Le Québec à l’ordre du jour à la Chambre des communes

Claude DeBellefeuille met de l’avant les intérêts du Québec

Claude DeBellefeuille, députée bloquiste de Salaberry-Suroît, constate que le Québec est à l’ordre du jour des débats à la Chambre des communes. Alors que les parlementaires sont saisis d’un important débat sur le déclin de la langue française au Québec, ils ont également été appelés à débattre du projet de loi C-216 qui vise à protéger la gestion de l’offre en agriculture dans les futures négociations commerciales.

« C’est le résultat du travail sérieux de notre caucus. Notre travail est de faire valoir notre spécificité et défendre les intérêts des Québécois. J’en suis fière parce que je constate que sans le Bloc Québécois, il n’y aurait pas beaucoup de place pour ces débats importants pour l’avenir du Québec », a déclaré la députée DeBellefeuille.

Langue française

Pour la première fois, tous les partis à la Chambre des communes ont reconnu le déclin du français au Québec. C’est pourquoi le Bloc Québécois a déposé un projet de loi qui permettrait d’appliquer la loi 101 aux entreprises de compétence fédérale. Il s’agit de la volonté du gouvernement du Québec.

« Ce rare consensus à la Chambre des communes sur la loi 101 doit mener à des résultats concrets. Il n’est pas normal qu’il subsiste deux classes de travailleurs et de travailleuses au Québec et que le droit de travailler en français chez nous ne soit pas garanti pour tous », a fait valoir Claude DeBellefeuille.

Agriculture

Le Bloc Québécois et l’UPA se sont associés récemment pour réclamer l’adoption du projet de loi bloquiste C-216 afin de protéger la gestion de l’offre dans les futures négociations commerciales.

Ils demandent également au gouvernement libéral de tenir ses promesses et verser aux producteurs sous régime de gestion de l’offre et aux transformateurs les compensations promises pour les concessions faites lors des derniers accords commerciaux.

Le Bloc demande, en conformité avec les engagements mêmes des Libéraux, de :

  • Verser immédiatement le second chèque pour l’année 2020 aux producteurs laitiers;
  • Annoncer les compensations pour le reste de la durée de l’entente à cet effet;
  • Convenir des compensations pour les autres secteurs sous la gestion de l’offre;
  • Confirmer toutes les compensations dans la mise à jour économique du 30 novembre;
  • Protéger le système de gestion de l’offre en adoptant le projet de loi C-216 du Bloc Québécois.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.