Publicité

10 novembre 2020 - 12:40

Montée des cas au pays

Le gouvernement Trudeau implore les provinces d'agir rapidement

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Alors que le bilan du jour fait état de 1169 nouveaux cas positifs de COVID-19 au Québec et plus de 3 000 au Canada, le premier ministre Justin Trudeau a profité de son point de presse pour lancer un message aux premiers ministres des provinces et maires des municipalités. Il les a implorés d’agir maintenant pour limiter la propagation de la maladie à travers le pays. 

« Nous sommes au milieu d’une hausse inquiétante à l’approche de la saison hivernale. On veut tous que les choses reviennent à la normale. Si les entreprises font faillite à cause de la COVID-19 ou des mesures mises en place dans le cadre de la pandémie, nous serons encore plus en mauvaise posture qu’actuellement. Nous incitons les provinces à agir rapidement et avec fermeté si nécessaire: fermetures ciblées ou mises de limites claires à d’autres secteurs. Si c’est le cas, nous sommes là pour appuyer les provinces qui prendront ces décisions », a-t-il lancé d’entrée de jeu. 

Pas d’application de la Loi sur les mesures d’urgence 

Il s’est toutefois fait rassurant quant à la Loi sur les mesures d’urgence qui, une fois appliquée, pourrait forcer les provinces à prendre des décisions difficiles. « Depuis le début de la pandémie, j’ai eu une vingtaine de rencontres avec les premiers ministres des provinces et nous collaborons tous très bien ensemble. Pour le moment, il n’est pas question de la mettre en application », a-t-il précisé. 

Il a aussi confié qu’il espère qu’aucun dirigeant dans le pays ne ressentait une pression ou d’hésitation à fermer des entreprises. « Il faut demeurer vigilant et ne pas hésiter à prendre les décisions qui s’imposent. Oui, un vaccin est à venir, mais pas tout de suite. J’exhorte tous les premiers ministres et maires à faire ce qu’il faut pour protéger leur population et à suivre les consignes de la santé publique. S’il manque une aide financière actuellement, dites-nous-le! Nous ajusterons le tout », a-t-il mentionné. 

La sécurité des citoyens, une priorité 

M. Trudeau a confirmé, au cours de son point de presse, que la priorité du gouvernement fédéral est de protéger les citoyens en augmentant le nombre de tests et en achetant de l’équipement de protection pour le personnel de première ligne. 

À propos du dépistage, il a dévoilé la signature d’une entente récente avec une entreprise afin d’obtenir plusieurs millions d’échantillons d’un test qui permet d’avoir un résultat en 15 minutes, le BD Veritor. « C’est un appareil portatif qu’on tient dans la main et qui offre un résultat fiable et rapide en moins de 15 minutes. Nous en avons commandé 7,6 millions d’exemplaires, dont les premiers devraient arriver en décembre. » 

Dans le même ordre d’idée, M. Trudeau a aussi précisé que son gouvernement continue de soutenir la recherche visant à découvrir un vaccin efficace pour la COVID-19. 

40 000 cas actifs au pays 

En terminant, la Dre. Theresa Tam a confié que l'on compte aujourd’hui 40 000 cas actifs de la maladie, aux quatre coins du Canada. « Au cours de la dernière semaine, 55 000 tests par jour ont prélevé et analysés. De ce nombre, 5, 8 % se sont avérés positifs. Pour la seule journée d’hier, 4 486 cas positifs ont été répertoriés au pays. La moyenne des décès de la dernière semaine est de 51 par jour. » 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.