Publicité

29 septembre 2020 - 09:00 | Mis à jour : 30 septembre 2020 - 08:08

DÉPISTAGE COVID-19

Les personnes symptomatiques et ayant été en contact avec des cas infectés seront priorisées

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) annonce qu'afin d'optimiser le dépistage auprès des personnes chez qui le risque est plus élevé d'être infectées, l'accès au dépistage pourrait être refusé à une personne qui ne fait pas partie des clientèles priorisées.

Les données les plus récentes démontrent que la probabilité de trouver un cas positif à la COVID-19 est la plus forte chez :

  • les personnes qui présentent des symptômes compatibles avec la COVID-19;
  • les personnes ayant eu un contact étroit avec une personne atteinte de la COVID-19.

Si une personne ne fait pas partie de l'une de ses catégories, il n'est pas considéré nécessaire de passer un test de dépistage, à moins que la santé publique ou un professionnel de la santé ne le recommande.

Cette restriction est temporaire et pourra être réévaluée selon l'évolution de la situation. 

Soulignons que le Québec s'est doté d'une stratégie de dépistage massif s'appuyant sur 4 axes :

  • Le diagnostic des personnes avec des symptômes compatibles;
  • L'interruption de la chaîne de transmission des cas;
  • La protection des milieux de soins et des travailleurs de la santé;
  • La protection des personnes susceptibles aux complications de la COVID-19.

Notons également que le nombre de prélèvements a considérablement augmenté au cours des dernières semaines, atteignant souvent plus de 30 000 prélèvements quotidiens.

Dans le contexte actuel, alors que le Québec connait une recrudescence importante de cas et que la transmission communautaire s'accélère, il s'avère essentiel de prioriser les tests de dépistage qui ont une meilleure probabilité de trouver des cas afin de débuter rapidement les enquêtes et la recherche de contacts et ainsi contrôler efficacement les éclosions. En cas de doute, il est possible de se référer à l'outil d'autoévaluation des symptômes de la COVID-19.

Rappelons que les principaux symptômes à surveiller sont: 

  • Fièvre :
    • chez l’enfant de 0-5 ans : 38,5 °C (101,3 °F) et plus (température rectale);
    • chez l’enfant de 6 ans et plus : 38,1 °C (100,6 °F) et plus (température buccale);
    • chez l’adulte : 38 °C (100,4 °F) et plus (température buccale);
    • chez la personne aînée : 37,8 °C (100 °F) et plus (température buccale);
    • ou 1,1 °C de plus que la valeur habituelle d’une personne;
  • symptômes généraux :
    • perte soudaine d’odorat sans congestion nasale, avec ou sans perte du goût;
    • grande fatigue;
    • perte d’appétit importante;
    • douleurs musculaires généralisées (non liées à un effort physique);
  • symptômes respiratoires :
    • toux (nouvelle ou aggravée);
    • essoufflement, difficulté à respirer;
    • mal de gorge;
    • nez qui coule ou nez bouché;
  • symptômes gastro-intestinaux :
    • nausées;
    • vomissements;
    • diarrhée;
    • maux de ventre.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.