Publicité

26 juin 2020 - 11:02 | Mis à jour : 11:55

Le fédéral dévoile son plan de transition avec Québec

CHSLD: 900 membres de la Croix-Rouge seront déployés courant juillet

Par Inès Lombardo, Journaliste

Lors de son point de presse, ce vendredi 26 juin, l'annonce attendue de la transition entre les forces armées canadiennes et l'arrivée progressive de la Croix-Rouge (CR) a été détaillée par Justin Trudeau.

« Je tiens à remercier les forces armées pour leur travail remarquable, qui a contribué à stabiliser la situation dans les installations de soins à long terme », a résumé le premier ministre.

Au vu de l'amélioration nette au niveau du nombre de décès comme du nombre de cas dans les CHSLD au Québec, Justin Trudeau a souligné que « les besoins ne sont plus les mêmes ». Dans cette logique, son plan de transition, en accord avec le gouvernement québécois, cible les membres de la Croix-Rouge: au total, 900 d'entre eux seront déployés jusqu'au 15 septembre dans les CHSLD de la province pour prêter main-forte aux soignants.

Une première tranche de 150 membres de la CR

En effet, les militaires plient progressivement bagage pour laisser place à une première tranche de 150 personnes de l'organisme d'ici au 6 juillet. Près de 750 autres suivront jusqu'au 29 juillet. Cette transition est possible, selon le premier ministre, grâce aux 100 M$ octroyés par le fédéral à la Croix-Rouge, mi-mai.

Pour prévenir toute inquiétude, Justin Trudeau a assuré que des équipes de militaires resteront prêtes à intervenir en cas d'urgence jusqu'à la mi-septembre. 

En attendant le déploiement de la première tranche d'employés de la Croix-Rouge, des soldats demeureront actifs dans quatre résidences au Québec au cours des prochains jours.

«Aucun militaire de quittera un centre qui n'est pas au "vert"», a garantit le premier ministre ce matin. 

Justin Trudeau se veut convainquant: le déploiement de la Croix-Rouge reste la meilleure solution de transition après le départ des forces armées, soulignant au passage que les membres de l'organisme ont contribué à former les soldats. « Les Québécois vont être entre de très bonnes mains », a-t-il martelé. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.