Publicité

4 juin 2020 - 12:00

PANDÉMIE COVID-19

Ottawa annonce 500$ supplémentaires pour les aînés à faibles revenus

Par Inès Lombardo, Journaliste

Après avoir débloqué diverses aides aux aînés depuis le mois d'avril, en point de presse ce jeudi 4 juin, Justin Trudeau a accordé 500$ supplémentaires aux aînés à faible revenus.

Cet après-midi, le gouvernement Trudeau va publier la nouvelle modélisation sur la COVID-19 au Canada. « Les données montrent que le progrès continue. Le virus a ralenti et il a même été stoppé dans certains endroits », a-t-il annoncé.

Ce jeudi 4 juin, le pays compte 93 441 cas de COVID-19 au total et 7 543 décès.

Il a toutefois mis en garde: « Mais je veux être clair, on n'est pas sortis du bois. La pandémie reste une menace. » La situation reste particulièrement grave dans les résidences pour aînés et les CHSLD.

Dès le 6 juillet, 500$ en plus pour les aînés

C'est pourquoi le gouvernement a annoncé ce 4 juin 500$ en plus des autres aides pour les personnes âgées à faible revenu. Depuis avril, plus de 4 millions d'entre eux ont reçu en moyenne 375$ pour les personnes seules et 510$ pour les couples. Pour ceux qui bénéficient de la sécurité vieillesse, 300$ de plus ont été accordés, ainsi que 200$ en plus pour ceux qui étaient admissibles au supplément de revenu garanti.

Avec l'annonce d'aujourd'hui, les personnes seules recevront jusqu’à 900 dollars et les couples, jusqu'à 1500$. Ces fonds seront versés la semaine du 6 juillet. 

Selon le premier ministre, si les restrictions sont allégées, il faudra continuer à miser sur un dépistage constant et le retraçage rigoureux des contacts des cas confirmés positifs au virus. Les mesures de distanciation sociale s'appliquent donc toujours. Porter le masque là où la distance est impossible est également important.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.