Publicité

12 mai 2020 - 14:32 | Mis à jour : 17:05

PANDÉMIE COVID-19

« C’est difficile de prévoir jusqu’en septembre. J’aimerais bien, mais je ne peux pas », le premier ministre du Québec

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Questionné sur plusieurs sujets à venir au cours des prochaines semaines, comme les vacances, les camps de jour et même la prochaine rentrée scolaire, François Legault était avare de commentaires lors de son point de presse quotidien du mardi 12 mai. 

À lire aussi: 

« On va mettre en place un plan de dépistage plus massif », dit le Dr Horracio Arruda

C’est que jusqu’à présent, il estime ne pas être en mesure de pouvoir se prononcer sur le sujet. Notons qu’à ce jour, bien que la situation soit stable dans plusieurs régions, ce n’est pas le cas dans le Grand Montréal. On compte, à ce jour, 39 225 cas positifs sur ce territoire, dont au moins 10 000 personnes atteintes sont guéries. Par contre, près de 2 000, soit 1841 sont toujours à l’hôpital et 186 reposent aux soins intensifs. Jusqu’à présent, la COVID-19 a emporté dans son sillon 3131 personnes. 

« J’aimerais bien pouvoir répondre aux parents qui s’inquiètent de la prochaine rentrée de leur enfant au Cégep ou à l’université en août et septembre, mais c’est impossible à l’heure actuelle. Mon souhait est que les cours puissent se donner en présentiel cet automne, mais ça dépendra de comment on reprend le contrôle de la situation dans le Grand Montréal », a admis le premier ministre François Legault. 

Des vacances au Québec? 

Mais qu’en est-il des vacances? Est-il recommandé de réserver d’ores et déjà au Québec? « Pour le moment, la consigne est de limiter les déplacements entre les régions du Québec pour éviter de transporter le virus. Est-ce que ce sera différent dans 2-3 semaines? Je ne le sais pas malheureusement. C’est la même chose pour les camps de jour. Il est trop tôt pour se prononcer sur le sujet », a-t-il confié. 

Et les parcs nationaux, ouvriront-ils leurs portes au public pour le long week-end qui vient et par la suite? « Il faut être prudent, mais c’est une possibilité. On se penchera sur la question au cours des prochains jours », a promis le Dr. Arruda. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.