Publicité

18 avril 2020 - 07:00 | Mis à jour : 11:52

PANDÉMIE- COVID-19

Ottawa doit soutenir les producteurs agricoles, affirme le Bloc Québécois

Par

Le chef du Bloc Québécois Yves-François Blanchet demande une action immédiate du gouvernement fédéral pour soutenir le monde agricole et agroalimentaire.

À lire aussi: 

Deux étages de l'Hôtel Plaza accueilleront des cas confirmés

« Alors que la pandémie de la COVID-19 nous frappe de plein fouet, nous réalisons de plus en plus l’importance d’assurer notre souveraineté alimentaire. En ce sens, le gouvernement se doit d’écouter les revendications de l’Union des producteurs agricoles (UPA). Les personnes qui nous nourrissent ont besoin d’un signal fort et rapide du gouvernement pour les rassurer, il doit répondre présent », a déclaré M. Blanchet.

Jeudi, le chef du Bloc Québécois s’est entretenu avec le président de l’UPA, Marcel Groleau, et avec le directeur général, Charles-Félix Ross.

Parmi les demandes du milieu agricole et agroalimentaire, le Bloc Québécois croit que le gouvernement devrait se pencher en priorité sur une augmentation de la portion des pertes assurables par le programme « Agri-stabilité » pour 2020, afin de réduire l’incertitude vécue par les producteurs.

De plus, la formation indépendantiste voudrait une augmentation de la capacité de crédit de la Commission canadienne du lait. Cette mesure permettrait de limiter le gaspillage.

Le Bloc voudrait également que le gouvernement mette rapidement en place un incitatif financier pour les travailleurs, afin qu’ils aillent prêter main-forte dans les champs.

Pour Mario Simard, député de Jonquière, des annonces concrètes sont nécessaires à court terme.

« À chaque jour de délai supplémentaire, ce sont des superficies de culture qui sont perdues pour la saison, car le risque est trop grand pour les producteurs. Je demande à la ministre de l’Agriculture d’envoyer le signal clair au milieu agricole que l’État sera là pour les soutenir », a expliqué l’élu bloquiste.

« Les garanties que nous demandons aujourd’hui sont très importantes pour les producteurs agricoles. Il y a des irrégularités dans la chaîne de production et d’approvisionnement qui entraîneront des pertes pour nos agriculteurs. N’oublions pas que ce sont des entrepreneurs; l’instabilité causée par la pandémie fait en sorte que certains pourraient décider de ne pas cultiver leur terre cette année, ce qui pourrait avoir des impacts importants sur la disponibilité des produits », a quant à lui averti Alexis Brunelle-Duceppe, député de Lac-Saint-Jean.

« En fin de compte, ce sont les contribuables qui verront le prix de leur panier d’épicerie augmenter si rien n’est fait par le gouvernement pour soutenir nos agriculteurs au niveau de la production », ont conclu les députés régionaux du Bloc Québécois.

Les élus de la formation indépendantiste comptent continuer de mettre toutes leurs énergies à aider le gouvernement dans l’élaboration et l’application des mesures d’aide, dans une approche non partisane.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.