Publicité
24 mars 2020 - 13:30 | Mis à jour : 14:43

PANDÉMIE COVID-19

« Tout ça, c'est temporaire » — François Legault

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Le premier ministre du Québec a voulu se faire rassurant aujourd'hui lors de son point de presse quotidien sur la crise du coronavirus.

À lire aussi sur le même sujet: 

Justin Trudeau promet une aide financière rapide aux employés et entreprises

Billet- Mon citronnier est en fleur

 

« Je comprends que certains et certaines soient stressés. C'est normal [...] La priorité, pour les trois prochaines semaines, c'est d'éviter davantage la propagation du virus. On a pris des mesures fortes pour essayer que ça dure le moins longtemps possible [...] Tout ça, c'est temporaire. On est pas pris là-dedans pour toujours. Plus on va agir avec force, plus vite on va pouvoir sortir de la situation », de dire François Legault en entrée de jeu de la présentation du bilan de la situation au Québec.

On compte aujourd'hui 1013 cas confirmés, soit une augmentation de 385 comparativement à hier, avec 67 personnes hospitalisées, dont 31 aux soins intensifs, alors que le nombre de décès demeure le même, soit quatre.

Par ailleurs, 2500 personnes attendent de connaître le résultat de leur test dans deux jours et 12 200 ont reçu un test négatif.

Le premier ministre a aussi expliqué que son gouvernement était à revoir la liste des entreprises et des commerces jugés essentiels, suite à son annonce d'hier de la fermeture complète de ceux-ci et de celles-ci à compter de minuit ce soir et ce, jusqu'au 13 avril.

« On fait ça pour protéger la vie de beaucoup de personnes. Ce sont des mesures qui sont dures pour les entreprises. C'est certain que ça va faire mal à l'économie, que ça va faire mal aux entreprises. On va s'occuper des entreprises par la suite », a-t-il fait remarquer.

Aussi, M. Legault va examiner les moyens que pourra prendre son gouvernement pour venir en aide aux travailleurs qui seront en difficultés financières alors qu'Ottawa a annoncé que les premiers chèques de soutien ne seront délivrés qu'à compter du 6 avril.

Lors de son entretien téléphonique hier soir avec ses homologues des provinces et territoires, il a insisté auprès du premier ministre Justin Trudeau que la priorité était l'équipement médical.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.