Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

En cas de maladies graves

Claude DeBellefeuille et son parti veulent allonger la durée des prestations d'assurance-emploi

Chargement du vidéo
durée 15h06
26 février 2020
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Voir la galerie de photos

Ce lundi 24 février, la députée de Salaberry-Suroît, Claude DeBellefeuille s’est levée à la Chambre des Communes pour déposer un important projet de loi au nom de son parti. Celui-ci vise à bonifier de 15 à 50 semaines l’admissibilité de l’assurance-emploi pour les personnes atteintes de maladies graves comme le cancer.

S’il est adopté dans quelques mois, ce projet de loi englobera aussi les personnes atteintes de maladie grave dont la guérison ou les traitements prennent de plus de temps que prévu. « Par exemple, quelqu’un qui a une greffe de peau et dont la guérison est plus lente qu’anticipée pourrait profiter de cette bonification. Bref, toute personne nécessitant des soins spécialisés ou des traitements ayant des conséquences l’empêchant d’effectuer un retour progressif au boulot pourrait aussi en être bénéficiaire pendant presque un an », précise la principale intéressée qui représente le comté à Ottawa.

Plusieurs étapes à franchir avant son adoption

Bien que le projet de loi ait été déposé cette semaine, son adoption officielle pourrait prendre encore plusieurs mois. « Au cours des prochaines semaines, le sujet sera débattu en Chambre. Nous tenterons de mettre de la pression sur le gouvernement Trudeau puisqu’une motion en ce sens a été adoptée à majorité la semaine dernière, sauf par les Libéraux. Ces discussions se tiendront cet automne », ajoute-t-elle.

Si le gouvernement Trudeau donne son aval, le projet pourrait figurer au prochain budget déposé par son ministre des Finances. « À ce stade-ci, c’est difficile de prévoir la mécanique entourant ce projet de loi après son adoption. Par exemple, est-ce que ce sera rétroactif pour les gens qui en bénéficient lors de l’adoption? Ce sera à déterminer. Pour le moment, on veut s’assurer de rendre justice aux gens malades qui ont besoin de ce revenu pour payer leurs factures en temps difficile », confie-t-elle.

Une bonification du programme existant

De nos jours, tout travailleur qui perd son emploi pourra recevoir une aide financière de l’assurance-emploi pendant 50 semaines. « Si ce même travailleur est malade, il en recevra, mais seulement pour 15 semaines. C’est une iniquité parce que dans les deux cotisent et devraient en recevoir autant. Ce n’est pas tous les gens malades qui profiteront de cette bonification, mais ceux qui en auront besoin pourront le faire sans se soucier de manquer d’argent pour couvrir leurs dépenses mensuelles. »

Ce projet de loi a autant plus de raisons d’exister que les travailleurs en région rurale qui reçoivent des traitements de chimiothérapie ou autre doivent souvent se rendre dans les métropoles. « Ici, dans le comté, le service OVPAC peut les accompagner, mais pas sans frais. C’est donc une dépense supplémentaire pour eux. On demande simplement au gouvernement actuel de faire preuve de compassion envers eux », conclut-elle.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


23 juin 2022

Une cérémonie d'accueil pour les nouveaux arrivants dans Salaberry-de-Valleyfield

C’est ce mercredi, le 22 juin, que la députée bloquiste de Salaberry-Suroît, Claude DeBellefeuille, a lancé ses activités de la Fête nationale en organisant une cérémonie d’accueil des néo-québécois à son bureau de circonscription de Salaberry-de-Valleyfield. « Quel plaisir d’ouvrir chaleureusement nos bras à ceux qui ont décidé de s’établir, ...

17 juin 2022

Un premier mandat au bilan positif pour Claude Reid

Au terme de son tout premier mandat à titre de député de Beauharnois, Claude Reid conviait les médias ce jeudi afin de dresser le bilan des quatre dernières années. Il en a profité pour confirmer qu’il sera de nouveau le porte-couleur de la Coalition Avenir Québec dans Beauharnois aux élections provinciales du 3 octobre prochain.   À lire ...

17 juin 2022

Protection des données personnelles: Ottawa dépose un nouveau projet de loi

Les libéraux fédéraux comptent présenter ce jeudi un nouveau projet de loi sur la protection des renseignements personnels afin de donner aux Canadiens plus de contrôle sur leurs données personnelles et d’instaurer de nouvelles règles sur l’utilisation de l’intelligence artificielle. Le projet de loi sera présenté par le ministre de l’Innovation, ...