Publicité
26 janvier 2020 - 09:00

Pour moderniser la gouvernance scolaire

Claude Reid voit d'un bon oeil les amendements au projet de loi 40

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Face aux amendements importants déposés récemment par le ministre l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, au projet de numéro 40 modernisant la gouvernance scolaire, Claude Reid, député de Beauharnois, ne peut que se réjouir.

Selon le représentant de la circonscription à l’Assemblée nationale, si elles sont adoptées, ces modifications permettront de renforcer les liens entre les centres de services et les municipalités. Fait intéressant: ces changements garantiront aussi une représentativité équitable de l’ensemble de celles-ci au sein de chaque centre de services.

Deux amendements déposés

Le premier amendement déposé en commission parlementaire prévoit la création de cinq districts sur le territoire de chaque centre de services francophone. Ces districts, représentés par un administrateur-parent, permettront d’assurer une représentation plus équitable de toutes les municipalités au sein des centres de services. Cette façon de faire empêcherait, par exemple, que les administrateurs d’un centre de services ne proviennent tous d’une même ville-centre.

Le second amendement, déposé plus récemment, prévoit quant à lui la tenue de rencontres semi-annuelles obligatoires entre les directeurs généraux des centres de services et ceux des instances municipales ainsi que des municipalités régionales de comté (MRC). Ces rencontres permettront de renforcer les liens et la collaboration entre les centres de services et les municipalités partout au Québec, et ce, au bénéfice des élèves et de l’ensemble de la population.

Ces modifications proposées au projet de loi no 40 reflètent la volonté gouvernementale de faire en sorte que la nouvelle gouvernance scolaire soit, plus que jamais, ancrée dans sa communauté.

« Je me réjouis des amendements déposés par mon collègue ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Le projet de loi no 40 était déjà un très bon projet de loi : si ces amendements sont adoptés, il sera maintenant excellent! Je ne peux que saluer l’ouverture du ministre envers la bonification de son projet de loi pour garantir une meilleure représentativité des petits milieux au sein de la nouvelle gouvernance scolaire et pour renforcer les liens entre celle-ci et les municipalités », précise le député Claude Reid.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.