Publicité
9 septembre 2019 - 12:00

Candidat du Parti libéral du Canada

Marc Faubert inaugure son local électoral à Salaberry-de-Valleyfield

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

C’est devant une salle comble que Marc Faubert, candidat libéral dans Salaberry-Suroît, a tenu l’ouverture officielle de son local de campagne, le samedi 7 septembre dernier. Son quartier général prend place sur la rue Alphonse-Desjardins, à Salaberry-de-Valleyfield

Plusieurs élu(e)s municipaux étaient présents afin de montrer leurs appuis à M. Faubert. Parmi eux, on retrouvait Brenda Shanahan, députée de Châteauguay-Lacolle, et Peter Schiefke, député de Vaudreuil-Soulanges, tout comme l'ex-député et ministre sous le gouvernement Couillard, Stéphane Billette.

« Ma démarche politique est motivée par l’envie de servir mon monde, ici dans Salaberry-Suroït. Je m’implique depuis plus de vingt ans dans le milieu communautaire et il est important d’être à l’écoute de notre monde et de comprendre leurs enjeux. Je veux servir de courroie de transmission avec notre gouvernement fédéral. Je sillonne le comté depuis plus de dix-huit mois et je sens que c’est le temps de s’occuper de nos municipalités et c’est ce que j’ai l’intention de faire », a entre autre, précisé l'homme d'affaire lors de son allocution. 

Nommé candidat officiel depuis le 10 juin dernier, Marc Faubert reste très actif au travers des quatre coins de la circonscription et se sent prêt et confiant pour l’élection du 21 octobre prochain.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.