Publicité
9 septembre 2019 - 09:00

Candidate aux élections fédérales du 21 octobre

Claude DeBellefeuille lance un balado pour rejoindre les citoyens de Salaberry-Suroît

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La candidate du Bloc Québécois dans Salaberry-Suroît, Claude DeBellefeuille a décidé de faire les choses autrement pour la campagne électorale fédérale qui s'amorcera officiellement dans quelques jours. Elle  mettra de l'avant des gens de la circonscription qui se démarquent, via un balado baptisé Gens de mon pays

Les balados sont de plus en plus populaires au Québec. Dans ce projet, la candidate bloquiste dirige une conversation d’environ 20 minutes avec son invité et rendra public l’enregistrement. « Le concept qu’on avait, c’était de recréer une jasette de cuisine. C’est pour ça qu’on a tourné les cinq épisodes chez moi, dans ma propre cuisine à Ormstown! » dévoile Mme DeBellefeuille. 

« Je ne voulais pas parler de politique en tant que telle, mais plutôt d’engagement citoyen. Mes invités ont tous à leur actif des réalisations extraordinaires et ont des projets à venir. Ce sont des gens inspirants qui viennent des quatre coins de la circonscription » précise-t-elle. L’identité des invités demeure secrète puisque la candidate veut garder la surprise. Elle mentionne néanmoins qu’elle a réussi à réunir des entrepreneurs, des travailleurs du milieu communautaire et un pompier volontaire autour de son micro.

Tous les lundis midi durant la campagne électorale, à partir du 16 septembre, la candidate bloquiste publiera un épisode sur sa page Facebook. Le balado sera disponible en version audio et vidéo alors qu’il sera diffusé sur différentes plateformes, dont BaladoQuébec. « J’ai tellement aimé l’expérience que je m’engage, si je suis élue le 21 octobre, à continuer de donner cette plateforme aux citoyens de Salaberry-Suroît » conclut-elle. 

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.