Publicité
7 août 2019 - 10:00

Une nouvelle qui réjouit l'administration municipale

ZIS: Beauharnois serait retirée de la carte des zones inondables

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La Ville de Beauharnois salue la plus récente décision du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) dans le dossier de la zone d'intervention spéciale et des restrictions imposées par cette réglementation. Après un avis concernant un projet d’arrêté ministériel publié le lundi 5 août, et révisant la carte des zones inondables dévoilée en juillet dernier, la Ville de Beauharnois serait entièrement retirée de celle-ci. 

Seuls les milieux humides reconnus préalablement demeureraient sur la carte C’est par voie de communiqué que le MAMH a dévoilé l’information : « À la suite des analyses effectuées par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) et par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC), [la Ville de Beauharnois est touchée] en partie par ce projet d’arrêté ministériel. » C’est en regardant la carte qu’il est possible de constater que les zones préalablement déterminées ont toutes été retirées. Les dernières informations gouvernementales devront néanmoins être entérinées dans un délai de 15 jours suivant l’avis émis.

Rappelons qu’à la suite des inondations majeures survenues au printemps, le gouvernement du Québec a émis un décret instituant une ZIS. Ainsi, les résidences visées par cette ZIS et les zones inondées par les crues de 2017 et 2019 faisaient l’objet d’un moratoire interdisant la construction ou la reconstruction d’une résidence détruite par une inondation.

Les municipalités avaient jusqu’au 19 août pour soumettre leurs demandes d’ajustements. Le Ministère n’a visiblement pas attendu cette date pour dévoiler sa nouvelle carte, au grand soulagement de la Ville qui applaudit vigoureusement la décision du Ministère de se rallier à ses demandes : « Notre but était de défendre l’intérêt de nos citoyens et d’informer le Ministère de notre réalité riveraine. La ministre nous a entendus et nous sommes bien heureux du dénouement » a tenu à mentionner Bruno Tremblay, maire de Beauharnois.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.