Publicité
14 mai 2019 - 06:00

Quand les grandes corporations passent devant les gens et la politique sociale

« Il est inacceptable que les personnes âgées au Canada...» - Anne Minh-Thu Quach

Par Jessica Brisson, Journaliste

La députée néo-démocrate de Salaberry-Suroît, Anne Minh-Thu Quach, déplore le fait que le gouvernement libéral du Canada ait rejeté une proposition faite par le NPD en avril 2019 qui demandait l’instauration d’un régime d’assurances-médicaments universelle et publique au pays.

À l'heure actuelle, près de 2 millions de Canadiens n’ont pas les moyens d’acheter les médicaments prescrits par leur médecin. La tranche de population la plus touchée par ce problème ce sont les aînés qui doivent parfois choisir entre manger et payer leurs médicaments. Parallèlement, les compagnies pharmaceutiques engrangent des profits exorbitants, selon la députée.

Le programme d'assurance-médicaments universelle proposé par le NPD donnerait un pouvoir d’achat au gouvernement du Canada et enlèverait le contrôle du prix des médicaments des compagnies pharmaceutiques. Le programme viendrait complémenter le régime d’assurances-médicaments au Québec et économiserait entre 1 et 3 milliards de dollars à la province. Les Québécois détenant une assurance privée réaliseraient en moyenne une économie pouvant atteindre 550$ par année et les employeurs de près de 600$ par année par employé avec avantages sociaux.

Pour Mme Quach c’est désolant : « notre plan sauverait 4,2 milliards$ à tout le Canada. Les employeurs, les Canadiens et les gouvernements épargneraient. Nous préférons que ces économies aillent dans les poches des Canadiens plutôt que dans les poches des riches compagnies pharmaceutiques et d’assurances. Il est inacceptable que les personnes âgées au Canada doivent s’endetter pour prendre leurs médicaments et les choix du gouvernement font la preuve que leurs priorités ne sont pas à la bonne place ».

« De plus, le gouvernement n’a pas tenu une promesse faite il y a deux ans de changer le système de brevetage et de faire baisser le prix des médicaments de 12.6$ milliards sur 10 ans. Ce plan devait démarrer le 1er janvier 2019, mais il a été reporté indéfiniment en raison des concessions faites dans l’Accord Canada–États-Unis-Mexique », conclut-elle.

Pour plus d’informations sur le supplément de revenu garanti, consultez le canada.ca/prestations ou contactez M.Glen Cyr au bureau de la députée fédérale Anne Minh-Thu Quach : 450-371-0644.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.