Publicité
23 avril 2019 - 16:00

Visite à Sainte-Marie de la ministre de la Sécurité publique

La ministre Guilbault rappelle que la sécurité est leur priorité

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Cet après-midi, la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault était à Sainte-Marie pour venir lancer un message de sécurité. La ville a été durement touchée par des inondations historiques le 20-21 avril dernier.

En plus du maire local, Gaétan Vachon, les maires de Saint-Joseph, Saint-Joseph de l’Érable, Scott, Vallée-Jonction et Beauceville étaient présents. Le député de Beauce-Nord, Luc Provençal et le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin accompagnaient également la ministre.

Pour débuter son point de presse, Mme Guilbault a commencé par exprimer ses sentiments face à cette situation :

« La Beauce plus largement a été très touchée. C’est une situation très triste à laquelle nous assistons et toutes nos pensées vont aux résidents qui ont été affectés par cette situation, qui le seront dans les prochaines heures ou dans les prochains jours. »     

La vice-première ministre tenait à rappeler que le gouvernement est présent et continuera de l’être pour les sinistrés.  Également, il est important de ne pas oublier que la menace d’inondations majeures n’est pas terminée et que tous les citoyens en soient conscients.

La sécurité avant tout

Le mot à retenir est celui de « sécurité ». Les autorités locales sont les mieux placées selon la ministre pour véhiculer les consignes et que tous devraient collaborer.

« Je m’adresse à toutes les personnes qui sont dans des secteurs déjà inondés ou à risque. S’il vous plaît, respectez les consignes de sécurité qui vous sont données par vos autorités locales. » Indique-t-elle à de nombreuses reprises.

Jusqu’à présent à Sainte-Marie se sont 795 personnes évacuées dans 980 résidences.

Les Forces armées canadiennes ont été déployées un peu partout dans le territoire québécois. Au total, ce sont 1000 militaires dans les divers secteurs à risque. En Beauce, une centaine de militaires prêtent main-forte aux inondés.

« Notre seule priorité à l’heure actuelle c’est la sécurité de tous nos citoyens. » ajoute la ministre de la Sécurité publique.

Phase d’intervention

Bien que les gens politiques se soient rencontrés et aient échangé sur des moyens pour éviter d’autres catastrophes comme celle-ci, la vice-première ministre indique que pour le moment ils sont en phase d’intervention d’urgence.

Programme d’indemnisation des sinistres au Québec

Dans les différentes municipalités touchées par les inondations, des réunions d’informations sur le nouveau programme sont à venir. La ministre de la Sécurité publique le considère plus efficace, plus souple, plus humain et qu’ainsi cela aidera à diminuer considérablement le délai des dossiers de réclamation des sinistrés.

En collaboration avec Maude Ouellet. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.