Publicité
24 mars 2019 - 15:00

Conférencière invitée

La laïcité : au coeur d'un déjeuner Agora

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le prochain déjeuner Agora de Salaberry-de-Valleyfield portera sur un sujet qui a retenu maintes fois l'attention: la laïcité, Quelle soit ouverte, interculturelle, métissée, radicale, républicaine ou sans adjectif, le sujet n'a pas fini de faire jaser dans les prochains mois. Pour en parler, la conférencière Rachida Azdouz passer en revue les concepts qui y sont associés. 

Parmi eux, nommons  la neutralité (radicale et conséquentialiste), la sécularité, la liberté de conscience, l’athéisme, l’agnosticisme, etc. Une fois les concepts clarifiés, elle examinera les différentes conceptions de la laïcité qui se dégagent du débat public, en essayant de faire ressortir leur pertinence et leurs limites.

Mme Azdouz est psychologue spécialisée en relations interculturelles à l’Université de Montréal et est régulièrement invitée dans les médias pour commenter l’actualité.

Rappelons que le débat sur la laïcité au Québec et en France tourne autour des signes religieux et de la place qu’il serait opportun de leur accorder dans l’espace public. Au-delà de cette fixation sur les signes religieux, le principe de laïcité transporte avec lui une conception du monde, des rapports sociaux et du rôle de l’État dans l’aménagement du pluralisme.

Les intéressés par la question pourront assister à cet échange, le dimanche le 31 mars de 10 heures à midi, au 222 Alphonse-Desjardins, Salaberry-de-Valleyfield. Des frais de 5$ seront exigés par personne afin de couvrir les frais de l'invité. 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.