Publicité
26 février 2019 - 06:00

Motion présentée à la Chambre des Communes

Anne Quach et le NPD demandent plus de logements sociaux

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Tout récemment, le Nouveau Parti démocratique (NPD) a présenté une motion afin de construire des logements sociaux rapidement. Pourquoi? Parce que cette mesure pourrait changer la vie de Claude, citoyen de Salaberry-de-Valleyfield, 44 ans, mais aussi de milliers d'autres contribuables comme lui. 

" Claude est un homme courageux et intelligent qui a tout fait pour chercher à améliorer sa situation, mais se trouve face à un mur quant à l’inaction du gouvernement fédéral. Il souffre d'une maladie incurable qui est devenue si grave au cours des 2 dernières années qu'il  ne peut plus travailler. Il souffre et a besoin de traitements réguliers à l'hôpital ", explique la députée de Salaberry-Suroît, Anne Quach. 

Il a déménagé à Salaberry-de-Valleyfield en 2018, car c'est là qu'il a trouvé l'appartement le moins cher. Il aura le droit de s’inscrire sur la liste d’attente pour un logement abordable après avoir habité la ville de Salaberry-de-Valleyfield pendant 12 mois. La liste d’attente pour un logement est d’environ 5 ans à partir de l’inscription.

Son revenu provient entièrement du gouvernement provincial. Il reçoit un total de 1061$ provenant de la Rente d’invalidité du Québec et Aide au dernier recours du Québec. Il dépense 40% de son revenu sur son loyer qui s’élève à 425$ par mois. À ça il doit ajouter ses frais de base comme le téléphone, les assurances, ses prêts et bourses, son permis de conduire, lavage, et frais bancaires.

Il lui reste 60$ par semaine pour se nourrir. Claude n’a  pas de coussin. Un malheur, et il se trouve dans la rue. S’il avait accès à un logement abordable à 25% de son revenu, il aurait 160$ par mois de plus à dépenser. S’il y avait une subvention pour son loyer également, il pourrait respirer mieux.

Le problème, c’est que Claude n’est pas seul. Des milliers de personnes malades, âgées et seules dans la circonscription vivent de l'endettement et de l’isolement.

" Le gouvernement fédéral pourrait les aider, mais année après année, Justin Trudeau demande aux Canadiens d’attendre que des mesures pour le logement soient prises. Adam Vaughan, député libéral, admet que les chiffres en matière d’aide en logement abordable fournis par Justin Trudeau sont gonflés.  Pendant ce temps, son gouvernement accorde des milliards de dollars en réductions d'impôt aux grandes corporations, laisse courir l’évasion fiscal et achète un pipeline avec l’argent des contribuables ", résume l'élue. 

Précisons en terminant que le " gouvernement de M.Trudeau a voté contre cette motion qui pourrait changer des vies. C’est absurde que le plan Libéral prévoit que 90% des investissements en logement arriveront après les prochaines élections. Pourtant c’est maintenant que les gens ont besoin d’un toit sur la tête", conclut-elle. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.