Publicité
29 janvier 2019 - 14:00

Exercez votre pouvoir démocratique au nom de l'environnement

Par Jessica Brisson, Journaliste

La députée néo-démocrate, Anne Minh-Thu Quach invite la population, le dimanche 10 février prochain, à un atelier de rédaction de motions qu'elle déposera à la Chambre des Communes.  Pour participer, il s’agit de choisir un des sujets suivants et de s'inscrire sur son site web.

Voici le choix des sujets

  • Obsolescence programmée – quand un fabricant réduit délibérément la durée de vie d’un produit. Il n’y a pas de réglementation contre cette pratique au Canada.
  • Gaz à effet de serre – les programmes et cibles fédéraux sont peu ambitieux. Il n’existe pas de plan global pour mesurer les efforts de réduction de GES.
  • Emploi vert-transition énergétique – le potentiel de développement des énergies renouvelables au Canada et les façons d’aider les travailleurs de l’industrie des énergies fossiles à changer de secteur.
  • Économie circulaire – valoriser nos ‘’déchets’’ et réduire la consommation de nos ressources naturelles.
  • Récupération – besoin de centres de recyclage et de normes strictes au Canada.
  • Textiles – actuellement, 85% des vêtements que nous achetons finissent à l’enfouissement. Il n’y a pas de réglementation au Canada pour contrer cela.
  • Code du bâtiment – le Code sera mis à jour seulement en 2022. Quoi demander? Comment instaurer des normes qui vont faire une réelle différence?

Une fois inscrits, les participants recevront les documents à lire avant l’évènement. Sur place, il y aura des tables de travail, chacune animée par une personne-ressource, ainsi qu’un expert sur la rédaction de motions et de projets de loi.

Pour vous inscrire par internet: anneminhthuquach.npd.ca.

Pour vous inscrire par téléphone ou pour en savoir plus, veuillez appeler Katherine Massam au 450-371-0644.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.