Publicité
29 janvier 2019 - 13:00

La ministre de la Santé et des services sociaux a visité l’Hôpital du Suroît avec les députés régionaux

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le lundi 28 janvier dernier, la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann était de passage à l’Hôpital du Suroît. L’objectif? Visiter l’établissement de santé en compagnie des députés de la région afin de prendre connaissance de la réalité des employés et patients, de la qualité des soins offerts et de la gestion interne.

Cette visite privée à eu lieu en présence du député de Beauharnois, Claude Reid, de la députée de Soulanges, Marilyne Picard et du président directeur général du CISSS de la Montérégie Ouest, Yves Massé.

Cette visite s’est inscrite dans une démarche active commencée par Claude Reid, dès son élection. Ce dernier veut, depuis le 1er octobre 2018, travailler sur les enjeux de santé de l’hôpital délaissée depuis trop longtemps déjà.

« Ensemble, nous avons pris le temps de discuter de manière constructive à l’optimisation des ressources dont nous disposons avec des médecins, gestionnaires et autres employés du secteur de la santé. Des pistes de solutions ont été évoquées et tous sont repartis avec un lot de devoirs à accomplir au cours des prochaines semaines », mentionnait M. Reid sur sa page officielle au lendemain de sa visite.

Dans son message, il tenait aussi à féliciter et remercier tous les employés de cet hôpital pour leur travail exceptionnel dans des conditions pas optimales.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.