Publicité
18 décembre 2018 - 11:00

Claude Reid dresse un bilan positif de sa première session parlementaire à l’Assemblée nationale

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le député de la circonscription de Beauharnois, Claude Reid, conviait les médias le jeudi 13 décembre dernier à son bureau de Salaberry-de-Valleyfield. L’objectif? Dresser le bilan de sa première session parlementaire à titre de représentant de la région à Québec.

« Depuis le mois d’août, c’est un feu roulant. Depuis les derniers mois, j’ai eu l’occasion de m’entretenir avec plusieurs de mes collègues ministres sur des dossiers qui me tiennent à coeur dans la région. Parmi eux, l’Hôpital de Valleyfield, le boulevard Monseigneur-Langlois, la rue Ellice à Beauharnois et le Camp Bosco », résumait-il.

Bien qu’il soit encore tôt, le travail dans ces dossiers est bel et bien amorcé et des annonces suivront sous peu. « L’avancement de ces dossiers est aussi motivé par les diverses rencontres avec les mairies, organismes et entreprises de la région que j’effectue depuis plusieurs mois. Ces têtes à tête ont permis d’ouvrir le dialogue sur plusieurs préoccupations locales », ajoutait-il.   

Un comté négligé depuis quinze ans

À propos de l’Hôpital du Suroît, M. Reid confirme avoir déjà discuté avec la ministre de la Santé. « Depuis quinze ans, le comté de Beauharnois a été négligé, car il s’est retrouvé, la plupart du temps, dans l’opposition. J’ai eu une rencontre avec la direction du CISSSMO afin de trouver des solutions pour améliorer le temps d’attente qui bat des records au Québec. Un rapport me sera déposé après les Fêtes dans lequel on identifiera des pistes de solutions afin de fournir au personnel un environnement plus stimulant où travailler au quotidien », mentionnait-il.

Il ajoute que la volonté de la Coalition Avenir Québec d’allonger les heures d’ouverture des CLSC palliera aussi à la problématique d’engorgement à l’urgence de l’Hôpital du Suroît.

Solution permanente pour le Boulevard Monseigneur-Langlois

Dès son entrée en poste, Claude Reid s’est informé sur ce qui a été fait dans ce dossier dans le passé. «  J’ai parlé avec le ministre des Transports afin qu’on trouve une solution permanente aux problèmes d’achalandage de camions sur le Boulevard Monseigneur-Langlois. Cette semaine, je vais m’asseoir avec le maire de Salaberry-de-Valleyfield, Miguel Lemieux pour aborder ce dossier important. Je vais être très actif dans ce dossier jusqu’à ce qu’une solution définitive soit mise en place », rassurait-il en suggérant que le MTQ redessine l’artère routière et ses principaux accès.

Il précisait que l’ajout de près de 600 résidences dans les prochaines à Valleyfield n’aidera en rien les flux de circulation. « Ça prend plus qu’un projet pilote. Est-ce que la solution sera d’interdire le camionnage à des périodes précises? Ça reste à déterminer, mais ça va prendre plus qu’une solution temporaire », confiait-il.

Au cours de son mandat, M. Reid entend aussi s’attaquer au dossier du Camp Bosco qu’il souhaite voir se régler bientôt. De plus, il se dit en attente d’un rapport du MTQ sur les solutions envisagées pour la réfection de la rue Ellice à Beauharnois. Celle-ci a été fortement abîmée par les camions qui y circulaient abondamment avant l’ouverture de l’autoroute 30.

 

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.