Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 décembre 2018 - 13:00

Mandat de deux ans

Maude Laberge est réélue à la préfecture de la MRC de Beauharnois-Salaberry

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La mairesse de Sainte-Martine, et préfète sortante de la MRC de Beauharnois-Salaberry, Maude Laberge continuera de porter ses chapeaux politiques jusqu'en 2020. Lors de la plus récente assemblée publique du Conseil des maires de la MRC de Beauharnois-Salaberry, le 28 novembre dernier, elle a vu confiance de ses collègues lui être renouvelée. 

Jusqu'en 2020, elle occupera donc de nouveau la préfecture de la MRC de Beauharnois-Salaberry. Rappelons qu'elle est officiellement entrée en poste le 25 janvier 2017 et n’était alors que la seconde femme à occuper la préfecture de la MRC depuis 1982, soit depuis Mme Marcelle B. Trépanier, alors mairesse de Salaberry-de-Valleyfield.

Mme Laberge succédait ainsi au maire de Saint-Louis-de-Gonzague, M. Yves Daoust, qui avait occupé la préfecture pendant 22 ans. D’ailleurs, M. Daoust a également bénéficié de l’appui unanime de ses collègues pour un mandat d’un an comme préfet-suppléant.

"Suite à ce vote de confiance, je tiens à remercier sincèrement mes collègues du conseil des maires avec qui nous formons une formidable équipe, appuyée de l’excellent travail du personnel de la MRC et du CLD, afin de faire sorte que les dossiers et projets de développement territoriaux se concrétisent. D’ailleurs, à cet égard, l’année 2019 constituera un pas important dans la gestion de nos matières résiduelles, alors que nous implanterons à compter de l’automne prochain la collecte des matières organiques à l’ensemble du territoire de la MRC. C’est donc ensemble, dans un esprit de proactivité et d’initiative, que nous comptons relever les nouveaux défis et mettre de l’avant les projets qui permettront à notre région de se développer et de rayonner » d’affirmer celle qui occupe la mairie martinoise depuis 2014.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.