Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 août 2018 - 15:00

Élections provinciales 2018

Félix Rhéaume défendra les couleurs du Parti libéral du Québec dans Beauharnois

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

En vue de l’élection provinciale de cet automne, le Parti libéral du Québec, mise sur un jeune, mais expérimenté, candidat dans Beauharnois. C’est le mardi 7 août dernier que Félix Rhéaume a été officiellement confirmé dans la circonscription actuellement détenue par le Parti québécois.

La nouvelle recrue a 33 ans, originaire de Sainte-Martine, baigne déjà dans le milieu de la politique provinciale. Depuis deux ans, Félix Rhéaume, avocat de formation, agissait comme chef de cabinet de Geoffroy Kelley, ministre des Affaires autochtones depuis avril 2014.

« Je suis papa d’une fillette de huit mois et je m’implique parce que je crois que les jeunes doivent prendre leur place dans la société. La meilleure façon de le faire est de s’engager dans son milieu. Personnellement, j’ai décidé de me lancer en politique pour mettre mon expertise au service des gens de la circonscription », indiquait le principal intéressé lors de l’annonce officielle de sa candidature à Salaberry-de-Valleyfield.

Il a aussi travaillé au sein du cabinet du premier ministre Philippe Couillard à titre de conseiller. 

Le jeune homme a le support des députés libéraux actuels Lucie Charlebois et Stéphane Billette. Tous deux, accompagnés du ministre sortant Geoffroy Kelley, étaient présents au point de presse et espère voir le jeune homme devenir député de Beauharnois en octobre prochain.

Pourquoi le PLQ? « Parce que c’est le parti qui reflète le mieux mes valeurs personnelles. C’est la seule formation politique qui insuffle une économie forte au Québec, tout en mettant de l’avant la justice sociale aussi », ajoutait-il.

Parmi les dossiers qui lui tiennent à coeur, on peut nommer l’éducation. «  Les jeunes sont notre avenir alors il est essentiel de leur donner les outils pour réussir. Notre région a beaucoup d’opportunités, c’est à nous de les saisir », concluait-il entouré d’amis et de partisans.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.