Publicité

24 octobre 2021 - 15:00

Lettre ouverte

Notre région souffre d’un manque de ressources pour la culture et les arts, selon Tina Struthers

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

À l'approche des élections municipales du 7 novembre prochain, des intervenants du milieu culturel régional souhaitent rappeler l'importance des arts et de la culture dans la communauté. Cette semaine, c'est l'artiste Tina Struthers, bien connue dans Vaudreuil-Soulanges, qui signe une lettre ouverte sur le sujet. 

Voici l'intégrale de celle-ci: 

Objet : Notre région souffre d’un manque de ressources pour la culture et les arts

Née en Afrique du Sud, j’ai quitté mon pays pour m’installer au Québec et c’est ici que j’exerce désormais mon art. Je travaille avec des textiles pour construire mon langage visuel.

Je crée des abstractions évoquant l’imprévu, ce qui caractérise toute expérience d’immigration. Toutefois, ce que je veux avant tout, c’est que l’objet exprime la diversité, l’inclusion et l’environnement.

J’ai reçu des prix et des bourses, entre autres du Conseil des arts du Québec et du Conseil des arts du Canada, et j’ai exposé mes œuvres un peu partout dans le monde, mais ce qui me touche le plus, c’est mon travail de médiation culturelle dans la région de Vaudreuil-Soulanges et à Vaudreuil-Dorion, où j’habite. J’aime les échanges avec la population de cette ville, reconnue comme l’une des 11 villes phares pour le développement urbain durable par la culture.

C'est surtout l'impact des événements et des projets culturels dont j'ai été témoin qui a un immense pouvoir d'unir la communauté, de créer un sentiment d'appartenance et de connexion. Cependant, malgré le bouillonnement créatif que l’on observe ici, et malgré l’énorme travail déjà fait par les municipalités et autres regroupements et organismes culturels, il manque d’infrastructures pour les arts, il manque de lieux de rassemblement, il manque aussi des ressources qui permettraient d’assurer une continuité dans les pratiques des artistes. Or, sans continuité, le travail des artistes tombe dans l’oubli et la culture s’appauvrit.

C’est pourquoi je demande, lors de la campagne électorale, de parler de ce thème et de dire au public comment l’avenir des arts est perçu dans notre région.

Merci de votre attention.
Tina Marais Struthers, artiste en arts visuels et textiles

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.