Publicité

9 août 2021 - 15:00

Sondage maison

Comment voyez-vous l’ouverture de la frontière avec les États-Unis?

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

C’est ce lundi que la frontière avec les États-Unis s’ouvrait aux voyages non essentiels pour les Américains adéquatement vaccinés, alors que les cas de COVID-19 augmentent à nouveau de part et d’autre de la frontière.

Les voyageurs en provenance des États-Unis peuvent depuis ce matin rentrer au Canada, mais sous certaines conditions. Ils doivent présenter aux autorités frontalières un résultat négatif au test de dépistage du coronavirus, et ce réalisé à l’intérieur de 72 heures.

Des tests aléatoires seront également faits à la frontière. Les enfants de moins de 12 ans, n’étant pas vaccinés, doivent quant à eux passer un test de dépistage au premier et huitième jour suivant leur arrivée.

Ces derniers, tout comme ceux qui sont complètement vaccinés, et ce préalablement deux semaines avant leur arrivée au pays, ne sont pas contraints à la quarantaine obligatoire de 14 jours. Les vaccins de Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson sont autorisés.

Rappelons que cette réouverture de la frontière est à sens unique, c’est-à-dire que les Canadiens ne peuvent pas entrer chez leur voisin pour l’instant.

Le tout se réalise alors qu’une hausse des nouvelles infections est observée au Canada comme aux États-Unis. Ces derniers ont d’ailleurs enregistré une flambée de cas ce samedi en franchissant le cap des 100 000 cas quotidiens.  

Il s'agit toutefois d'un soulagement pour plusieurs après des mois de fermeture, que ce soit pour des familles qui peuvent finalement se retrouvées ou encore pour l'industrie touristique canadienne. 

Ainsi, des centaines de touristes américains fouleront le sol du Québec, notamment la région du Suroît, dans les prochains jours.

Néomédia aimerait donc connaître votre avis sur la question en répondant au sondage disponible ici.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.