Publicité

26 mai 2020 - 11:00

Dans le cadre de la Semaine des services éducatifs en CPE :

Le RCPEM salue l’immense contribution des directions générales

Le Regroupement des centres de la petite enfance de la Montérégie profite de cette 33e Semaine des services éducatifs en CPE et en milieu familial régi pour adresser des remerciements particuliers aux directrices générales et directeurs généraux des CPE et des bureaux coordonnateurs de la Montérégie, après dix semaines d'efforts en temps de pandémie.

« Profitant de la présente édition de la Semaine 2020 des services éducatifs en CPE et en milieu familial régi, le Regroupement des centres de la petite enfance de la Montérégie (RCPEM) tient à mettre en lumière le travail exceptionnel que vous avez effectué au cours des dernières semaines, un travail éprouvant et absolument essentiel.

Rappelons-nous que dès le 13 mars dernier, alors que le Gouvernement « fermait le Québec », il confiait aux CPE un difficile mandat : celui de prendre soin des enfants de ceux et celles qui étaient appelé.e.s à travailler pour contrer la propagation du coronavirus. Ainsi, malgré l’angoissante situation pandémique, les 108 CPE et 13 bureaux coordonnateurs membres du RCPEM sont donc restés ouverts en tant que services essentiels, et ont fièrement accepté de contribuer activement au mouvement de solidarité.

Leur inestimable contribution a été requise pour assurer le bon fonctionnement des services d’urgence. Certes, les autorités ont ponctuellement adressé des remerciements mérités aux éducatrices et au personnel des CPE et des bureaux coordonnateurs au cours des dernières semaines; toutefois, le travail de mobilisation, de saine gestion, d’organisation, de coordination, de soutien et d’indéfectible solidarité effectué tout particulièrement par les gestionnaires, directions générales et adjointes, n’ont selon nous pas reçu la reconnaissance méritée.

« L'importance de votre contribution mérite d'être soulignée »

C’est pourquoi le RCPEM tenait aujourd’hui à manifester ses remerciements et ses félicitations à ces professionnelles de haut niveau, en leur exprimant publiquement sa vive reconnaissance.

Mesdames les directrices, Messieurs les directeurs, en tout temps, l’importance de votre travail et de votre contribution pour l’équilibre socio-économique de notre région mérite d’être souligné, mais elle l’est aujourd’hui d’autant plus en cette période particulière si particulière et si difficile.

Malgré les embuches, vous avez réussi à mettre en place des mesures d’accueil et des procédures de protection dans vos installations, répondant à la mission de votre CPE de protéger les enfants et votre personnel. Sans attendre, vous vous êtes mises en phase avec la situation, et avez déployé énergies et stratégies sans compter les heures, permettant aux enfants de bénéficier de services de qualité, adaptés à la crise.

Parce que c’est votre mission, la reprise graduelle a été amorcée de façon exemplaire dans le réseau des CPE, rendant possible le maintien des activités économiques, sociales et éducatives de nos municipalités et de nos communautés. La flexibilité et la grande disponibilité dont vous faites preuve, conjuguées à l’expertise et à la capacité d’innovation de nos membres, ont toujours été le ferment du dynamisme de notre Regroupement. Nos remerciements et notre gratitude vous sont dus.

Inspirons-nous de la thématique de cette semaine, Une enfance sans limites, pour réaffirmer l’ambition des CPE de favoriser l’épanouissement des enfants et de n’y mettre aucunes limites, mais également pour exprimer notre reconnaissance sans limites envers le travail de ses gestionnaires. Grâce à vous, notre regroupement s’en sort bien et peut répéter encore que... ça va bien aller! »

Au nom du RCPEM,
Claudette Pitre-Robin, directrice générale.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.