Publicité

13 janvier 2022 - 05:00

Du 28 février au 4 mars

Inscriptions à venir prochainement pour le camp de jour de la relâche à Sainte-Martine

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Alors que l’année 2022 est à peine entamée, la Municipalité de Sainte-Martine est déjà en mode relâche. L’admnistration municipale planifie déjà la tenue de son camp de jour de la relâche qui se tiendra, si la situation sanitaire le permet, du 28 février au 4 mars prochains.

Le camp s’adresse aux enfants de 6 à 12 ans demeurant, en priorité, sur le territoire de Sainte-Martine. Durant cette semaine, plusieurs activités prendront place au Centre communautaire Saint-Jean-Baptiste et Desjardins situé au 13 rue Ronaldo-Bélanger.

Pour les parents d’enfants intéressés, la période d’inscription s’ouvrira le 17 janvier et se terminera le 18 février prochain en ligne, via la plateforme Sport Plus (www.sports-plus-online.com).

Voici les tarifs demandés pour cette semaine de plaisir:

Camp de jour seulement: de 9h à 16h

1 enfant: 70$;

Enfant supplémentaire: 60$;

 

Service de garde: de 6h30 à 9h et de 16h à 18hL

1 enfant: 30$;

Enfant supplémentaire: 15$.

Pour plus d’informations, on peut contacter Genevière Tardif de la Municipalité de Sainte-Martine au (450) 427-3050 poste 247 ou au [email protected]

Notons en terminant qu'il sera important de surveiller les annonces du gouvernement du Québec et de la Santé publique concernant la pandémie liée à la COVID-19, car les activités pourraient être restreintes, reportées ou annulées. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.