Publicité

28 mai 2021 - 11:00

Deux outils virtuels destinés aux jeunes et leurs familles

Liberté de choisir et ses partenaires lancent la campagne Info-cannabis

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

À la suite de l'annonce du Ministère des Affaires municipales et de l’Habitation à l'effet qu'un montant d’aide de 20 millions de dollars était accordé aux municipalités pour répondre aux besoins liés à légalisation du cannabis, la mobilisation régionale s'est enclenchée. Celle-ci a donné naissance au projet Info-cannabis dont la mission première est soutenir, conseiller, outiller, sensibiliser, informer et prévenir les dépendances auprès de la population et particulièrement auprès des jeunes et de leur entourage. 

Avec l’appui des MRC de Beauharnois-Salaberry et du Haut-Saint-Laurent, ainsi que des Villes de Salaberry-de-Valleyfield, Châteauguay, Léry et Saint-Isidore, les Tables de concertation jeunesse de Beauharnois-Salaberry, du Haut-Saint-Laurent et de la région de Châteauguay ont nommé l'organisme Liberté de choisir comme porteur du projet info-cannabis en reconnaissant l'expertise de l’organisme.

Les autres objectifs de cette démarche sont: 

- Agir en amont de la problématique de dépendances chez les jeunes et leur entourage;
- Outiller les enseignants et les intervenants face au phénomène de la consommation;
- Informer les parents, les employeurs et les travailleurs face à ce phénomène;
- Sensibiliser les élus municipaux à cette réalité;
- Arrimer les actions déjà réalisées par les différents partenaires afin d’avoir un langage commun et agir selon les meilleures pratiques en prévention.

« L’organisme Liberté de choisir est un partenaire éducatif de l’école Arthur-Pigeon depuis plusieurs années. Leur approche préventive s’inscrit dans le type d’intervention que nous préconisons auprès des jeunes qu’on nous confie. Prévenir c’est éviter d’avoir à intervenir! Chaque année, Liberté de choisir présente à nos élèves des ateliers de prévention sur des sujets tels que le temps d’écran, le vapotage et la consommation. Ces ateliers menés par les intervenants de l’organisme sont très bien reçus, autant de la part des élèves que du person- nel de l’école à cause de leur qualité et de leur pertinence », explique Dominic Tremblay, directeur de l’école secondaire Arthur-Pigeon, située à Huntingdon mais qui accueille au quotidien des adolescents de la MRC de Beauharnois-Salaberry

« Pour répondre aux objectifs, Liberté de choisir souhaite privilégier une approche globale en prévention, en tenant compte du vécu et de la réalité des jeunes et des adultes qui les côtoient. Les stratégies utilisées sont l’influence et le développement des compétences personnelles et sociales. Cette approche tient compte des meilleures pratiques préconisées par la Direction de la santé publique de la Montérégie », précise Marie-Josée Dumas, directrice générale de l’organisme.
 

Actions mises en place dans le cadre du projet
 

1. Liberté de choisir propose plusieurs possibilités de formation ou de conférence dans le cadre du projet info-cannabis. Ces formations sont offertes aux intervenants du milieu communautaire, au personnel du milieu scolaire, aux différents milieux de travail et aux parents.
2. L’organisme a le mandat de faire la vigie de tout ce qui entoure les différentes publications 
entourant le cannabis. Il se doit également de produire une infolettre mensuelle afin d’informer les lecteurs des nouvelles concernant les enjeux en lien avec le cannabis.

3. Depuis la fin février, et ce, deux fois par semaine, des publications informatives sur le cannabis sont diffusées sur la page Facebook de Liberté de choisir.

4. Des affiches préventives et informatives destinées aux intervenants, aux parents ou aux jeunes seront également développées dans les prochaines semaines. Ces dernières seront diffusées sur les réseaux sociaux, dans l’infolettre, sur le site Web de l’organisme et imprimées sur demande.

5. Toujours dans le cadre d’info-cannabis, des capsules vidéo seront réalisées afin d’informer différentes clientèles sur des sujets entourant la prévention des dépendances.

6. Pour la période estivale 2021, une brigade préventive sera déployée et aura comme mandat d’informer, d’outiller et de sensibiliser les citoyens sur les enjeux de cette nouvelle réalité et promouvoir les saines habitudes de vie.

« Toutes les actions ont été concertées avec nos partenaires des comités issus des Tables de concertation. C’est grâce à ce travail d’équipe que nous avons réussi à mettre ce projet d’envergure sur pieds », mentionne Véronique Gibeault, coordonnatrice en prévention des dépendances.

Lancement du site Web et de la vidéo officielle d’info-cannabis
 

Lors d’un lancement virtuel, Liberté de choisir a dévoilé son nouvel onglet info-cannabis, accessible via le libertedechoisir.ca. Cet onglet a pour but de répondre à toutes les questions concernant le cannabis. En effet, il se voudra un endroit de références à propos des différents enjeux reliés à cette drogue.
 

Toujours dans le cadre de son lancement virtuel, l’organisation a fait la présentation d’une vidéo informative sur le cannabis qui a pour but de renseigner les citoyens sur les lois entourant la légalisation et sur les impacts de ce dernier.

« Nous sommes heureux de nous joindre aujourd’hui à la présentation de cet ambitieux plan d’action préparé par Liberté de choisir qui est le fruit de nombreux mois de travail et de réflexion », a précisé Maude Laberge, préfète de la MRC de Beauharnois-Salaberry et Mairesse de Sainte-Martine.

Montant investi par les différents territoires dans la réalisation de ce projet: 

- MRC du Haut-Saint-Laurent : 41 809 $
- MRC de Beauharnois-Salaberry : 36 408,74 $
- Salaberry-de-Valleyfield : 61 993,26 $
- Châteauguay : 20 000 $
- Léry : 4 500 $
- Saint-Isidore : 4 500 $

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.