Publicité

27 janvier 2021 - 08:00

Une offre de services de sage-femme est en développement pour la région

Une maison de naissance pourrait voir le jour dans le Suroît

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Bien qu’aucune annonce officielle n’ait été faite, le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest confirme qu’un projet de construction d’une maison de naissance, dans le Suroît est envisagé et qu’une ressource responsable de développer l’offre de services de sage-femme et une maison de naissance a été engagée quelque temps avant les Fêtes.

« Nous avons eu effectivement un budget pour mettre en place le service pour l’ensemble du territoire de la Montérégie-Ouest. La responsable que nous avons recrutée sera responsable de développer le service, mais également de trouver un terrain pour la construction de la maison », explique Jade St-Jean, porte-parole du CISSSMO qui ne pouvait toutefois confirmer le montant alloué au projet.

Considérant que le service devra être accessible pour toute la Montérégie-Ouest, le Suroît représente un territoire de choix. « Il y a plusieurs critères à respecter quand vient le temps de mettre en place un tel service. Il faut entre autres que la maison soit située à moins de 30 minutes d’un centre hospitalier. Puisque la Montérégie-Ouest est le territoire compris entre Vaudreuil-Soulanges et La Prairie, le Suroît est un point stratégique », ajoute Mme St-Jean.

Rejoindre les plus vulnérables

Selon Jade St-Jean, si le développement du service de sage-femme et l’aménagement d’une maison de naissance permettaient d’offrir une alternative aux femmes qui souhaitent accoucher dans un milieu non hospitalier, le projet vise également à joindre une clientèle plus vulnérable. « L’objectif est de rejoindre 30% des femmes vivants dans un contexte de vulnérabilité. On estime qu’à son plein potentiel, la maison pourrait effectuer 400 naissances annuellement. »

À l’heure actuelle, on ne peut dire à quel moment le service sera lancé dans la région ni quand la construction de la maison sera entamée.

Une expérience de plus en plus recherchée

De plus en plus de couples se tournent vers les services de sage-femme et les maisons de naissance au Québec. Selon le Regroupement des sages-femmes du Québec, la province compte actuellement 230 accoucheuses reconnues et formées à Université du Québec à Trois-Rivières, en périnatalité.

Dans la dernière année, elles ont pratiqué près de 3700 accouchements, tant à domicile, qu’en maison de naissance ou en milieu hospitalier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.