Publicité

19 décembre 2020 - 13:00

Elle siège sur un comité visant à régler la pénurie de places en services de garde

Nouveau rôle pour Maude Laberge au sein de l'Union des municipalités du Québec

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La mairesse de Sainte-Martine et préfète de la MRC de Beauharnois-Salaberry, Maude Laberge, siège sur un tout nouveau comité politique sur les services de garde au Québec. Celui-ci a été mis en place par l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et vise à proposer des orientations et pistes d’action municipales face à l’enjeu de pénurie de places dans les services de gardes de la province.

Cette problématique affecte présentement les régions du Québec. Le comité est présidé par le premier vice-président de l’UMQ et maire de Gaspé, Daniel Côté et s’inscrit dans un plan d’action à l’échelle provinciale

« L’enjeu des services de garde a été identifié comme un élément central de la relance économique par les mairesses et maires que j’ai consultés cet automne lors des Rendez-vous régionaux du monde municipal. Pour l’Union, ces services de proximité sont essentiels pour le dynamisme économique de nos communautés et la qualité de nos milieux de vie. Si les places en services de garde se font rares dans nos régions, cela a de multiples conséquences sur l’attraction et la rétention des familles. C’est pourquoi il nous apparait essentiel de nous y pencher », a indiqué la présidente de l’UMQ et mairesse de Sainte-Julie, madame Suzanne Roy.

« Plus de 46 000 enfants sont actuellement en attente d’une place dans un service de garde, ce qui entraîne des contrecoups majeurs sur le développement économique régional, sur la poursuite des parcours professionnels des femmes et sur la santé financière des familles. Je suis honoré que mes collègues du conseil d’administration m’aient confié le mandat de présider ce comité qui travaillera sur ce dossier prioritaire pour nos régions. Les membres du comité et moi nous nous activerons au cours des prochaines semaines pour proposer des solutions adaptées aux réalités de chacune des régions. Nous les soumettrons ensuite au ministre de la Famille, monsieur Mathieu Lacombe, qui s’est montré très intéressé à collaborer avec nous et à écouter nos propositions », a ajouté Monsieur Côté.

Voici la composition du comité avec qui siège Mme Laberge qui occupe aussi le rôle de Présidente de la Commission Femmes et gouvernance de l’UMQ:

  • M. Daniel Côté, président du comité, premier vice-président de l’UMQ et maire de Gaspé;
  • Mme Doreen Assaad, mairesse de Brossard et présidente d’Espace Muni;
  • M. Roch Audet, maire de Bonaventure;
  • Mme Diane Dallaire, mairesse de Rouyn-Noranda;
  • M. Joé Deslauriers, président du Caucus des municipalités locales de l’UMQ et maire de Saint-Donat;
  • M. Mathieu Lapointe, maire de Carleton-sur-Mer;
  • M. Benoit Lauzon, président de la Commission de la culture, des loisirs et de la vie communautaire de l’UMQ et maire de Thurso;
  • Mme Julie Morin, mairesse de Lac-Mégantic;
  • Mme Isabelle Perreault, mairesse de Saint-Alphonse-Rodriguez;
  • M. Marc-André Plante, maire de Terrebonne;
  • M. Réjean Porlier, maire de Sept-Îles;
  • Mme Sylvie Vignet, mairesse de Rivière-du-Loup.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.