Publicité

28 septembre 2020 - 12:00

Entente de principe

Fin de la grève générale illimitée dans les services éducatifs en milieu familial du Suroît

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

La Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) a annoncé la conclusion d’une entente de principe avec le ministère de la Famille pour 10 000 Responsables en services éducatifs en milieu familial (RSE).

Sans entente collective depuis le 31 mars 2019, les négociations se sont soldées par une entente de principe le dimanche 27 septembre. La grève générale illimitée prend donc fin après une semaine.

Rappelons que ce débrayage a touché des milliers de parents de Vaudreuil-Soulanges, alors qu’environ 200 services éducatifs en milieu familial régi et subventionné se trouvent sur le territoire. Notons que l'ADIM-Suroît regroupe 600 établissements dans la région du Suroît. 

La FIPEQ-CSQ a annoncé qu'elle dévoilera le contenu de l’entente le lundi 28 septembre à 19h30 sur son site web et sa page Facebook. Les syndicats locaux membres de la Fédération tiendront des séances d’information avec leurs membres sur le contenu de l’entente. Le vote aura lieu par téléphone du 2 au 4 octobre. Le résultat final sera annoncé le lundi 5 octobre à 19h30.

De son côté, le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe s'est dit très heureux de cette entente. « C'est une bonne nouvelle pour les responsables d'un service de garde en milieu familial qui connaîtront une amélioration de leurs revenus, mais également pour des milliers de familles qui pourront retrouver leur place dès lundi matin. Finalement, je tiens une fois de plus à saluer le travail exceptionnel des responsables d'un service de garde en milieu familial. Nous avons tous à cœur le bien-être de nos tout-petits et cette entente nous permettra de poursuivre le travail, ensemble. »

Entre temps, la FIPEQ invite ses membres à ouvrir les services éducatifs en milieu familial.

Notons toutefois que plusieurs voix se sont élevées sur la page Facebook de l'organisation. En effet, plusieurs membres auraient souhaité connaître le contenu de l'entente, et ce, avant d'ouvrir lundi.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.