Publicité

16 juillet 2020 - 07:00 | Mis à jour : 21:28

Quatre dates au programme

Ciné-parc: un premier rendez-vous ce vendredi à Salaberry-de-Valleyfield

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le ciné-parc de Salaberry-de-Valleyfield, orchestré en collaboration avec Valspec, prend place au parc Marcil les 17, 18, 24 et 25 juillet! Il est maintenant venu le temps pour les Campivallensiens de se procurer leur billet pour assister à l’une des soirées de projections, offertes en programme double.

Un seul billet par voiture est nécessaire. Une preuve de résidence est requise à l’entrée pour le conducteur.

Les 17 et 18 juillet, dès 19 h le film Moana, suivi des Neuf vies de M. Boule-de-poil seront diffusés sur grand écran. Les 24 et 25 juillet, Dragons 3 : le monde caché et le film Raccourci dans le temps seront au programme. Le site ouvre dès 18 h, afin de permettre au public de s’installer confortablement à l’espace prévu à cet effet.

Dans le but d’assurer une distanciation adéquate, du marquage au sol sera bien en vue. L’accès au site est possible uniquement à l’angle des rues Victoria et Quevillon. Des grignotines et des friandises seront vendues sur place.

L’achat de billet

Les billets sont en vente à compter de maintenant au coût de 10 $ par automobile, via la plateforme Eventbrite. Pour y accéder, rendez-vous au www.ville.valleyfield.qc.ca/cine-parc.  Un seul billet est requis par voiture et la preuve de résidence du conducteur (carte du citoyen ou permis de conduire) devra être présentée à l’entrée du site pour assister aux projections. Les places sont disponibles en quantité limitée. Une cinquantaine de voitures seulement sera autorisée sur le site; une restriction exigée par le distributeur des licences de film dans l’objectif de respecter les mêmes mesures imposées aux salles de cinéma de la province, par la Santé publique du Québec.

La programmation détaillée des soirées du 14 et 15 août sera dévoilée ultérieurement. Une formule légèrement différente sera proposée, puisqu’il était impossible d’obtenir une autorisation de diffusion de film de type grand public par le distributeur, en considération de la réouverture des salles de cinéma de la région.

Un écran de cinéma à la fine pointe

La technologie LED a été favorisée pour permettre la diffusion des films plus tôt en soirée, soit avant la tombée du jour. Cet écran permet également de projeter les films en plein centre-ville, alors que l’obscurité n’est pas complète. Le parc Marcil répondait ainsi aux différents critères pour assurer la sécurité d’accès au site ainsi qu’aux besoins techniques, notamment en électricité.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.