Publicité

25 juin 2020 - 16:00

La saison d'autocueillette est en cours

Cet été, découvrez les camerises à Saint-Louis-de-Gonzague

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Si vous cherchez une activité à faire en famille au cours des prochains jours dans le respect des consignes de santé publique, Nathalie Lacroix et son conjoint ont la solution. Depuis 2019, le couple offre l’autocueillette de camerises, un petit fruit qui gagne à être connu, tout autant que le verger du couple de Saint-Louis-de-Gonzague. 

Situé sur une terre à la sortie du village, le respect de la distanciation physique est facile sur place. C’est en 2011 que le duo en fait l’achat et décide d’y démarrer une plantation de camérisiers. Mais qu’est-ce que cette culture? La camerise est un petit fruit semblable au bleu de par sa couleur. Mais sa forme allongée et son goût lui confèrent une personnalité unique qui le distingue de son cousin du Lac-Saint-Jean. 

Pour démarrer leur entreprise, Nathalie et son conjoint ont suivi une formation sur l’implantation d’un verger de camérisiers dans cette partie du Québec. Après avoir eu le coup de foudre pour ce petit fruit, le couple en plante 8 200 plants dans la moitié de son champ. Pour ce faire, drainage, creusage des fossés, chaulage, rotocultage, buttage, installation du système d’irrigation, paillis de plastique  rien n’est laissé au hasard pour assurer la bonne pousse de ces fruits. 

Autocueillette 

Depuis le samedi 20 juin, les amateurs de camerises, mais aussi les curieux, peuvent en faire l’autocueillette sur place. « Comme les fraises, nous vendons à notre kiosque, des camerises au naturel ou encore transformées en produits comme de la confiture. Nous fournissons aussi certains commerces et restaurants de la région. Notre saison est très courte puisque la camerise est à son apogée pendant environ trois semaines. C’est donc en ce moment qu’il faut venir en cueillir », lance Nathalie Lacroix, copropriétaire du verger. 

Pour les passionnés de cuisine, on peut consommer la camerise à son état naturel, mais aussi en muffins, en smoothie, en confitures, en tartes, bref sous plusieurs formes. Fait intéressant: son intérieur rougeâtre fait en sorte qu’il contient plus d’antioxydants que le bleuet. 

Enfin, notons que tous les visiteurs qui se rendront au 242 route 236 à Saint-Louis-de-Gonzague entre 8h et 16h30 devront se désinfecter les mains avant de partir en autocueillette. 

Pour connaître les heures d’ouverture, on peut visiter la page Facebook officielle Camerises- Petits fruits St-Louis. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.