Publicité

24 juin 2020 - 13:00

Fête nationale

Mini-parade cet après-midi dans les rues de Saint-Urbain-Premier

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Cette année, les habitudes sont bouleversées. La Municipalité de Saint-Urbain-Premier n'est pas en mesure d'offrir ses traditionnelles célébrations de la Fête nationale. Toutefois, le Comité des Loisirs a décoré le noyau villageois pour afficher les couleurs patriotiques et l'esprit de communauté, et démontrer que les célébrations sont possibles malgré les mesures actuelles.

Une mini-parade de la Fête nationale, en collaboration avec le Service de Prévention des incendies, aura lieu  aujourd'hui à 16 h 30. La parade circulera dans les rues de la municipalité. Tous sont invités à sortir à l’extérieur avec chaudrons et tambours pour la saluer.

Le Grand spectacle de la Fête nationale du Québec « TOUT LE QUÉBEC À L’UNISSON » sera télédiffusé sur les ondes de Télé-Québec, Radio-Canada, TVA et V, le 23 juin à 20 h. Plus d’une quarantaine d’artistes seront à l’écran pour célébrer la fierté nationale.

Pour sa 186e édition, la Fête nationale a dû s’adapter à de nombreux changements dans le contexte lié à la pandémie actuelle. Fête de tous les Québécois, les festivités du 23 et 24 juin sont synonymes de fierté, une fierté nationale qui ne s’évapore pas, même dans les moments les plus difficiles.

Depuis le début de la crise, le Québec a fait preuve d'une grande solidarité, et les Québécois, même à distance, se sont unis pour offrir des services et ont mis sur pied des initiatives pour aider leurs concitoyens. UNIS ! Ce mot a résonné bien fort et est au centre de la thématique de cette année, tout comme ces arcs-en-ciel qui décorent les foyers.

Peu importe la formule adoptée pour souligner notre Fête nationale, rappelez-vous de suivre les consignes émises par la Direction de la Santé publique.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.