Publicité
22 janvier 2020 - 08:00

Activité gratuite

Un pédiatre bien connu donnera une conférence à Salaberry-de-Valleyfield le 17 février

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le lundi 17 février prochain, le pédiatre et professeur agrégé en pédiatrie à l’Université de Montréal sera de passage à Salaberry-de-Valleyfield le temps d’une conférence. Dès 19h, il abordera les enjeux de la première enfance dans le cadre d’une activité organisée par la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec.

La soirée, qui se tiendra à l’Hôtel Plaza sera ouverte au public et elle permettra au médecin de s’attarder sur plusieurs sujets comme le développement des sens, de la motricité, de l’attention, de l’intelligence, de la conscience de soi, du langage et des rapports sensibles avec les autres.

Le professionnel de la santé parlera aussi de la création de l’attachement parent-enfant et éducatrice (teur) - enfant et  des forces et des fragilités, en termes de perspicacité ou de disponibilité, du lien parent-enfant.

Parmi les autres thématiques discutées lors de cette conférence, on peut nommer: jeu libre, activités physiques, lecture, importance de la régulation comportementale des tout-petits, en plus de partager avec les spectateurs la réponse aux véritables besoins des enfants.

La punition, une bonne solution?

Dr. Chicoine partagera aussi quelques techniques novatrices, positives, chaleureuses, structurantes, mais non punitives. Il ne se privera pas de revenir sur des sujets plus polémiques comme les écrans, la maternelle 4 ans ou la garde partagée chez les jeunes enfants de parents séparés.

Enfin, il en profitera pour parler de son sujet de prédilection, à savoir le développement de l’imagination chez les enfants, comme une garantie pour eux de toujours pouvoir trouver un lieu sûr pour s’apaiser et vivre, toute leur vie, en liberté.

Envie d’y assister? Si c’est le cas, c’est gratuit pour tous, mais une réservation est requise via ce lien

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.