Publicité
4 décembre 2019 - 06:00

Lancé par l’Escouade fugue, issue de la Table de concertation jeunesse Beauharnois-Salaberry

Nouvel outil pour informer les jeunes, les parents et les intervenants sur les fugues

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

En 2018, 4667 fugues ont été enregistré par le Centre d’information de la police canadienne. Devant ces statistiques inquiétantes, la Table de concertation jeunesse Beauharnois-Salaberry a décidé de passer à l’action via l’Escouade Fugue. Comment? En lançant un site internet pour informer et outiller les jeunes, les parents et les intervenants sur la fugue.

Cette branche de la Table de concertation jeunesse Beauharnois-Salaberry est composée d’organismes de différents horizons. Elle s’est mobilisée afin de permettre la création de ce nouveau site web, lequel comprend plusieurs sections donnant accès à de l’information sur la problématique, les ressources existantes et différents liens utiles. Ce site s’adresse aux adolescents, aux parents et aux intervenants jeunesse.

Rappelons que l’Escouade Fugue a vu le jour en 2018 grâce à l'obtention d'un financement du ministère de la Sécurité publique. Ses membres visent :

  • la réduction des fugues et des impacts négatifs associés à celles-ci;
  • le développement d’un réseau social auprès des jeunes;
  • l’amélioration de l’offre de services destinés aux jeunes et aux familles;
  • l’accessibilité des renseignements sur la fugue;
  • le partage d’outils d’interventions pour les intervenants jeunesse;
  • l’amélioration des pratiques collaboratives entre les partenaires.

Le site internet a été lancé à la Maison des jeunes de Beauharnois en présence de ses membres.On peut  le consulter à l’adresse suivante : www.escouadefugue.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.