Publicité
21 novembre 2019 - 12:00

Rue Saint-Pierre

Des locaux au goût du jour pour l'ABC de la Famille de Salaberry-de-Valleyfield

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

C’est ce samedi 16 novembre que l’ABC de la Famille conviait les intéressés à l’inauguration de ses nouveaux locaux rénovés. Situés sur la rue Saint-Pierre à Salaberry-de-Valleyfield, l’emplacement remis au goût du jour a nécessité des investissements de près de 160 000$.

L’activité a permis de réunir sous un même toit, le personnel de l’organisme, mais aussi les membres de l’organisme, les représentants du Club Rotary de Valleyfield, les différents partenaires financiers ainsi que les familles et leurs enfants qui fréquentent l’endroit.

La présidente, Christine Pilon a déclaré que « le projet n’aurait pu être mené à bien sans la mobilisation des gens d’affaires de notre communauté, de notre personnel et du conseil d’administration qui ont travaillé en étroite collaboration. Ils ont dû faire preuve de beaucoup de créativité pour trouver une formule qui combinait des dons en argent, en matériaux et en services. Je tiens à remercier toutes ces personnes pour leur engagement envers le bien-être des jeunes familles de notre communauté. »

Une initiative relancée

Tout juste avant son décès survenu lors du tremblement de terre en Haïti en 2010, l’ancien homme politique Serge Marcil s’était engagé à mener une campagne pour amasser 100 000$ afin de rénover le bâtiment de l’ABC de la Famille, alors connu sous le nom de Carrefour du Partage.

C’est à l’initiative de l’homme d’affaires Martin Bray que le projet a été relancé en 2016 alors qu’il a sollicité ses collègues du Club Rotary de Valleyfield, dont le courtier immobilier Christian Gareau et l’architecte Michel Laniel, qui sont venus constater de visu l’état des lieux et les travaux à réaliser.

Martin Bray, gestionnaire de portefeuille chez Valeurs Mobilières Desjardins, qui représentait le Club Rotary de Valleyfield et a assumé le rôle de directeur de la campagne de financement, a ajouté « que le Club Rotary à non seulement donner une importante somme dans ce projet mais aussi en assurant l’implication d’un des membres au sein du comité pilotage. Cette implication se veut une valeur ajoutée grâce à leur expertise et à leurs contacts dans le milieu des affaires. Sans compter que la vocation de l’ABC de la Famille concordait parfaitement avec notre mission d’aide à la jeunesse.»

« Il a d’abord fallu aller au plus urgent en effectuant la réfection complète de la toiture. Par la suite, à mesure qu’arrivait le financement, le sous-sol a complètement été réaménagé pour faire place à un local d’animation, un espace cuisine et des lieux de rangement. Au rez-de-chaussée, on a aménagé une salle de motricité, un local pour les parents et on a rénové la halte-répit.  Les deux étages ont été repeints au complet et la totalité des couvres-planchers a été refaite », a également indiqué Mme Pilon.

D’autres ajouts à venir

Une nouvelle porte extérieure menant à la cour arrière sera installée dans les prochaines semaines afin de permettre l’accès à un nouveau module de jeux pour les enfants 6-12 ans et à une nouvelle balançoire pour les tout-petits.

Rappelons que c’est en 1969 que neuf congrégations religieuses fondaient le Carrefour du Partage devenu aujourd’hui l’ABC de la Famille. Cet organisme qui cumulait à ses débuts de nombreuses vocations se trouve à la base de la réorganisation des services communautaires qui avaient été jusqu’à la Révolution tranquille assumés par les religieux.

On a alors installé le nouveau regroupement dans deux anciens baraquements de l’ancien camp militaire de Valleyfield déménagés sur les terrains du couvent des Sœurs de Notre-Dame-du-Bon-Conseil, à l’intersection des rues Ellice et St-Pierre, qui ont été modernisés pour les besoins de l’ABC de la Famille.

Au fils des années, les nombreux mandats du Carrefour du Partage ont été distribués entre de nouveaux organismes. On n’a qu’à penser, entre autre, à la friperie Le Centre du Partage et à la Popote Roulante.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.