Publicité
30 août 2019 - 08:00

Plage et piscine ouvertes

La baignade toujours d'actualité à Salaberry-de-Valleyfield ce week-end

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Alors que la rentrée scolaire est à nos portes dans la MRC de Beauharnois-Salaberry, les amateurs de baignade jouissent encore de quelques jours pour profiter des installations de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield. Celle-ci confirme l'ouverture de la plage du parc régional des Îles-de-Saint-Timothée et de la piscine du parc Delpha-Sauvé du 31 août au lundi 2 septembre. 

Notons qu'au cours de la saison estivale qui tire à sa fin, le complexe aquatique du parc Delpha-Sauvé a accueilli 24 000 baigneurs. Au parc régional des Îles-de-Saint-Timothée, 16 453 personnes ont profité de la plage pendant la même période. 

Puis, le samedi 31 août, le dimanche 1er septembre et le lundi 2 septembre, petits et grands pourront enfiler leur maillot pour une dernière fois. Durant ces trois jours, la plage sera ouverte à la baignade de 10 h à 18 h et le complexe aquatique de 11 h à 19 h. Les aires de jeux d’eau demeurent fonctionnelles, au plus grand bonheur des petits, jusqu’au 29 septembre, de 9h à 20h. Une belle façon d’étirer l’été.

Rappelons que la Ville a dû retarder l’ouverture de la plage de quatre semaines, en raison des forts courants provoqués par le débit élevé du fleuve Saint-Laurent et aux importantes quantités d’eau provenant du lac Ontario.

Qualité de l’eau

Les baigneurs ont pu profiter d’une eau d’excellente qualité, qu’importe s’ils se trouvaient au complexe aquatique ou à la plage. La qualité de l’eau de la plage a affiché une moyenne de A, durant toute la saison chaude. Des échantillons d’eau sont fournis sur une base régulière à l’usine de filtration, en se conformant à une procédure précise, afin de déterminer sa qualité.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.