Publicité
13 juin 2019 - 07:00

Le Sapin du Petit Bonheur remet 138 sacs à des élèves de la CSVT

Par Jessica Brisson, Journaliste

L’édition 2018 du Sapin du Petit Bonheur a été un fier succès avec la remise de plus de 750 cadeaux aux enfants défavorisés de la région. Jamais l’organisme n’avait pensé atteindre de tels résultats lors de sa création il y a plus de 12 ans.

Ainsi, pour une troisième année consécutive, grâce à l’immense générosité des partenaires, collaborateurs et donateurs, l’organisme offre à nouveau pour la rentrée des classes des sacs d’école garnis de certains effets scolaires aux enfants dans le besoin.

Pour certaines familles défavorisées, la rentrée scolaire représente un stress financier qu’il est parfois difficile d’assumer. Afin d’aider certains concitoyens et étant donné les dons en cadeaux et en argent comptant plus généreux qu’à l’habitude reçus en novembre et décembre dernier, les administrateurs du Sapin du Petit Bonheur ont distribué en mai dernier plus de 200 sacs dans 33 écoles de la région.

Grâce aux bas prix de fin de saison de certains commerces locaux et de ventes avantageuses sur le territoire, l’organisme à but non lucratif a pu mettre la main sur quelques effets scolaires utiles à l’élève qui se retrouveront également dans les sacs à dos. Cette année, l’équipe du Sapin du Petit Bonheur a aussi ajouté une petite surprise à l’intérieur de chacun des sacs.

Ce sont les directions d’école qui sont responsables de la distribution aux enfants qu’ils ont eux mêmes ciblés au sein de leurs différents milieux. L’équipe du Sapin du Petit Bonheur a donc distribué 138 sacs dans 22 écoles primaires de la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands, 46 sacs dans 8 écoles primaires de la Commission scolaire des Trois-Lacs, puis 17 autres dans 3 écoles primaires de la Commission scolaire de New Frontiers.

Le Sapin du Petit Bonheur doit ce fier succès à la communauté régionale, toujours le cœur sur la main, mais grâce aussi à l’engagement des employés et directions des écoles primaires et de plusieurs entreprises majeures comme CEZinc, les Caisses Desjardins, Jubilant HollisterStier et Jubilant DraxImage, puis des groupes sociaux et syndicats qui ont répondu à son appel sur tout le territoire de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent au cours des dernières années.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.