Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 novembre 2018 - 12:00

Partenaires de la petite enfance impliqués dans le projet

Lancement d’outils numériques pour favoriser la communication des tout-petit

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

En 2017, l’Enquête Québécoise sur le développement des enfants entrant à la maternelle dans la région était catégorique. Dans les régions de Beauharnois-Salaberry et du Haut-Saint-Laurent, 34 % des enfants ne sont pas prêts dans un moins un domaine de leur développement global, lors de leur entrée en maternelle.

Plus spécifiquement, une moyenne de 16 % des tout-petits a des difficultés en lien avec leur développement cognitif et langagier. Une proportion de 12 % a aussi une problématique avec les habiletés de communication et connaissances générales.

Campagne promotionnelle

Face à ses statistiques frappantes, les partenaires de la petite enfance de ces territoires ont décidé d’agir via le comité Discutons langage. Comment? En lançant une campagne promotionnelle afin de sensibiliser l’ensemble de la population, dont les familles d’enfants 0-5 ans à l’importance de la communication et du langage chez les tout-petits.

Des outils ont été développés dans cette optique afin d’identifier des stratégies simples à mettre en place par les parents afin d’assurer une stimulation du langage optimale, et ce, dès le plus jeune âge. Ces affiches promotionnelles peuvent être consultées dans les organisations de la petite enfance et les commerces locaux des deux territoires.

Continuum de services

Le Groupe de travail Montérégien – Orthophonie et développement du langage (GTM-ODL) met aussi la main à la pâte dans cette démarche. Ce regroupement est une mobilisation des tables de concertation en petite enfance de la Montérégie. Il contribue au projet avec une approche développée pour l’implantation d’un véritable continuum de services en orthophonie communautaire.

Celui-ci allie la pratique des intervenantes terrain avec l’expertise de l’orthophoniste du réseau public.

« Il est important d’agir tôt et mettre en place des stratégies gagnantes le plus rapidement possible afin d’obtenir une optimisation maximale du développement du langage chez les tout-petits et miser sur l’égalité des chances pour tous les enfants entrant à l’école », conclut le comité Discutons langage formé des partenaires régionaux.

Les outils numériques peuvent être consultés sur le site internet de Naître et Grandir. Pour plus d’informations sur le portrait des enfants de la région, cliquez ici: Opération Colibri.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.