Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 juillet 2018 - 13:00 | Mis à jour : 14:15

Été 2018

Deux chantiers importants en cours à Saint-Louis-de-Gonzague

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

L’été est souvent une bonne saison pour tenir des travaux. C’est le cas à Saint-Louis-de-Gonzague où la municipalité annonce la tenue de deux chantiers importants. L’un concerne l’assainissement des eaux usées et l’autre les parcs et terrains de jeux.

Le premier chantier est enfin en cours, après plusieurs mois d’attente. Dans le bulletin municipal, Le Gazouilleur de juin, la municipalité indique avoir reçu l’approbation du MDDELCC pour aller de l’avant dans ce dossier.

Après un an et demi d’attente, le Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques a délivré le certificat d’autorisation à la municipalité. Celle-ci attendait le docité de ses étangs aérés.

Le chantier est en cours et s’échelonnera jusqu’à la fin du mois d’octobre. « Les travaux sont nécessaires pour permettre d’offrir les services d’égout aux résidences présentement en construction et celles à venir », explique la municipalité dans Le Gazouilleur.

Peau neuve pour une patinoire et des modules de jeux

La seconde zone de travaux prendra place au parc-école Omer-Séguin sur la rue Saint-Thomas. La patinoire qui s’y trouve fera peau neuve. Une base de béton et de nouvelles bandes permanentes remplaceront l’infrastructure actuelle.

Les travaux débuteront cet été et la nouvelle patinoire, de 75 pieds par 100 pieds, sera aménagée avant la prochaine saison estivale.

Un module de jeux sera remplacé et du paillis sera ajouté à l’aire de jeux pour assurer la sécurité des jeunes.

Deux modules de jeux, destinés au 0-5 ans, seront aussi intégrés au Parc des aînés, situé derrière l’église. Ces travaux seront réalisés au cours des prochaines semaines.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.