Publicité

1 mars 2018 - 09:00

Pendant la semaine de relâche

Une relâche dynamique à Saint-Urbain-Premier

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La semaine de relâche scolaire sera plaisante à Saint-Urbain-Premier. Pour amuser ses tout-petits, la municipalité organise une gamme d’activités qui sauront plaire sans contredit.

La programmation débutera du côté de la Bibliothèque municipale, située au 9 rue de l’École. Sur place, les enfants de tous âges et leurs parents pourront s’amuser avec des jeux de société et des casse-têtes, faire du coloriage, lire un bon livre ou encore se prévaloir du wifi ou du service de prêt de tablettes numériques.

Toutes les activités proposées sur place sont gratuites et ouvertes à tous. « Les enfants de moins de 10 ans doivent être accompagnés d’une personnes responsable en tout temps », demande la municipalité.

Ces activités seront offertes le mardi 6 mars de 11h à 16h, le mercredi 7 mars de 10h à 20h30 et le jeudi 8 mars de 11h à 16h.

Heure du conte et Brico-Biblio

Le mercredi 7 mars à 9h30, le lieu de savoir sera l’hôte de l’Heure du conte. Chaque mercredi du mois, les tout-petits sont invités à se rendre sur place pour lire des histoires et chanter des chansons. L’activité est gratuite et ouverte à tous, mais s’adresse surtout aux enfants de 0 à 5 ans.

La dernière activité prévue lors du congé de mars se tiendra aussi le mercredi 7 mars. « En direct de la Bibliothèque Armand-Miller, les jeunes de la maternelle jusqu’à la 6e année pourront participer à l’atelier Brico-Biblio de Star Wars. À 13h, les jeunes de la maternelle et de 1ière, 2e et 3e années sont attendus alors que ceux de 4e à 6e année les suivront dès 14h », ajoute la municipalité sur son site Internet.

Les places sont limitées et une inscription est requise en composant le (450) 427-3987 ou par courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.