Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Hausse importante du prix des maisons unifamiliales

Le marché immobilier est toujours aussi chaud dans Salaberry-de-Valleyfield

durée 09h00
25 avril 2022
Jessica Brisson
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

Le marché immobilier continue de soulever les passions un peu partout au Québec et la grande région de Salaberry-de-Valleyfield ne fait pas exception.

En effet, selon les plus récentes données publiées par l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ), le prix moyen des maisons unifamiliales sur le territoire de l’agglomération de Salaberry-de-Valleyfield a enregistré une hausse de 22% au cours du premier trimestre de 2022, pour atteindre 379 543$. Quant au prix médian, celui-ci a connu une hausse de 31%.

Le directeur du Service de l’analyse du marché au sein de l’APCIQ, Charles Brant, émet toutefois quelques réserves par rapport à ces données. « Alors que le niveau des prix est quelque peu biaisé par une plus forte proportion de propriétés transigées dans les gammes de prix élevés, en comparaison à l’année dernière, la hausse du prix des résidences à près de 21 % au 1er trimestre, pour l’ensemble du Québec, est difficilement soutenable, et ce, plus spécifiquement pour les régions du sud de la province. Les ménages et, surtout, les investisseurs seront bientôt confrontés aux vents contraires d’une hausse sensible des taux d’intérêt au cours des prochains mois, justifiés par un contexte inflationniste bien ancré qui gruge de plus en plus le pouvoir d’achat et la confiance des ménages ou encore le rendement des investisseurs », indique-t-il.

Un marché favorable aux acheteurs

Toujours selon l’APCIQ, les acheteurs demeurent grandement favorisés dans le marché actuel. Cela s’expliquerait, entre autres, par le délai de vente qui est considérablement bas.

À titre d’exemple, de janvier à mars 2022, une propriété unifamiliale trouvait preneur en 35 jours soit 2 de moins qu’à la même période en 2021. Quant aux nouvelles inscriptions, celles-ci ont chuté de 27%.

« Les acheteurs ont encore été très actifs sur le marché au premier trimestre de 2022, anticipant la hausse des taux d’intérêt et magasinant “tous azimuts”, avec une préapprobation bancaire et un taux hypothécaire réservé en poche. (…) Ce regain de demandes a contribué à faire chuter davantage les inscriptions en vigueur. Il en résulte une baisse généralisée et tendancielle du niveau de transactions et un regain de pression élevée sur les prix. Précisons que de nombreux acheteurs n’ont pas pu conclure de transaction malgré leurs efforts, faute d’un nombre suffisant de propriétés sur le marché à des prix encore accessibles », conclut M. Brant.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Une maison patrimoniale de Beauharnois sera démolie

C’est finalement officiel : la volonté des propriétaires du 216 boulevard de Maple Grove sera respectée. La maison patrimoniale datant de  1825 qui prend place à cette adresse pourra être démolie. Le projet a obtenu l’aval de la majorité des élus de Beauharnois à l’occasion d’une rencontre tenue le 19 juillet. À lire également:  Une maison ...

13 juillet 2022

Hausse de 21% des heures travaillées dans l'industrie de la construction

Le nombre d’heures travaillées dans l’industrie de la construction a augmenté de 21 % par rapport à 2020, atteignant un sommet de 196,2 millions d’heures. Cette hausse s’explique par l’activité sur les chantiers en 2021, qui témoigne de la vitalité de l’industrie après le ralentissement causé par la pandémie.  Il s’agit du plus grand volume ...

Bientôt plus de déficit d'habitation pour Salaberry-de-Valleyfield

Malgré le fait que les projets de construction se comptent par dizaine sur son territoire, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield cumule un déficit de plus de 600 unités d’habitation selon une étude menée par l'Association des professionnels de la construction et de l'habitation du Québec (APCHQ). Plus spécifiquement, à la fin de l’année 2021, ...