X
Rechercher
Publicité

Programme d’habitation abordable Québec

La table est mise en prévision du prochain budget, selon l’UMQ

durée 15h00
6 février 2022
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) a réagi à la création du nouveau Programme d’habitation abordable Québec (PHAQ), annoncé ce jeudi, le 3 février par la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, en soulignant que cette initiative était un premier pas en prévision du budget de mars prochain.

Tout en souscrivant à l’objectif visé par le gouvernement du Québec d’accroître l’offre de logements locatifs abordables pour les ménages à revenu modeste ou faible et les personnes ayant des besoins particuliers en habitation, l’Union affirme que cette annonce doit mettre la table à des mesures financières plus musclées dans le cadre du prochain budget.

« Le soutien financier de 200 millions $ confirmé avec le nouveau programme constitue un premier pas nécessaire pour concrétiser des projets d’habitation cette année. Toutefois, on doit aller plus loin. Les besoins sur le terrain sont très importants. C’est un constat partout au Québec. Pour le milieu municipal, le Québec doit être un modèle en matière d’habitation. C'est notre priorité pour 2022 », a déclaré le président de l’UMQ et maire de Gaspé, monsieur Daniel Côté.

« Le comité sur l’habitation de l’UMQ a identifié, au cours des dernières semaines, les priorités que le milieu municipal souhaite voir au cœur de l’action gouvernementale en matière d’habitation, dont l’abordabilité, l’accessibilité et l’équité. Pour nous, ce sont trois principes fondamentaux, car derrière l’habitation, il y a des vraies personnes », a ajouté le deuxième vice-président de l’UMQ, président du comité sur l’habitation de l’Union et maire de Mascouche, monsieur Guillaume Tremblay.

L’Union se montre satisfaite que le nouveau programme favorise financièrement les projets portés par des organismes à but non lucratif. Toutefois, selon l’Union, une analyse plus approfondie du programme devra être menée, notamment en ce qui concerne les coûts maximaux admissibles prévus au cadre normatif. Enfin, l’UMQ souligne que si le PHAQ concerne spécifiquement le logement abordable, il sera nécessaire de maintenir un programme visant la création de logements sociaux.

L’Union profitera de sa rencontre lundi prochain avec le ministre des Finances, monsieur Eric Girard, dans le cadre des consultations prébudgétaires du gouvernement du Québec, pour présenter des propositions ciblées et structurantes au chapitre de l’habitation.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le marché immobilier est toujours aussi chaud dans Salaberry-de-Valleyfield

Le marché immobilier continue de soulever les passions un peu partout au Québec et la grande région de Salaberry-de-Valleyfield ne fait pas exception. En effet, selon les plus récentes données publiées par l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ), le prix moyen des maisons unifamiliales sur le territoire de ...

Près de 235 000 $ pour la pour la restauration de la cheminée du moulin Gault

Québec octroie une aide financière de 233 333 $ à la ville de Salaberry-de-Valleyfield pour la restauration de la cheminée du moulin Gault, une composition majeure du complexe de la Moco.  L’annonce en a été faite au nom au nom du ministère de la Culture et des Communications, par Claude Reid, député de Beauharnois. Cet investissement fait partie ...

Bien se préparer pour le 1er juillet

Manque d’offres, évictions, loyers élevés, hausses injustifiées… les effets de la crise du logement québécois ne se démentent pas. Pour aider les locataires, mais aussi les propriétaires, les Comités Urgence Logement de Beauharnois et Salaberry-de-Valleyfield lancent une grande campagne de sensibilisation. L’idée de cette campagne est simple : « ...