Publicité

21 janvier 2021 - 07:00

Une seule à franchir pour que le projet se concrétise

Ancien K-Mart: bientôt un projet de développement à Salaberry-de-Valleyfield?

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Un important projet de développement immobilier et commercial est à une seule étape de voir le jour sur le terrain de l’ancien K-Mart à Salaberry-de-Valleyfield. Si ce dernier se concrétise tel que déposé auprès de la municipalité, 350 unités d’habitation y seraient construites par le promoteur.

« Ce n’est pas le premier projet qui est déposé à la Ville pour développer ce terrain vacant, mais c’est celui qui est allé le plus loin sur papier jusqu’à présent. Le promoteur est à une étape d’avoir l’aval du gouvernement du Québec pour le concrétiser », précisait le maire Miguel Lemieux à l’issue de la première réunion régulière du conseil municipal qui a eu lieu en mode virtuel ce mardi 19 janvier.

L’an passé, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield a dû se tourner vers la MRC de Beauharnois-Salaberry pour modifier le zonage d’une partie de ce lot afin de pouvoir y construire une station-service. Cependant, la plus grande partie du terrain demeure toujours vacante à ce jour.

350 unités d’habitation

Ce mardi, lors de l’assemblée virtuelle du conseil municipal, les élus ont donné leur aval au plan de branchement des égouts et d’aqueduc du projet qui a été déposé auprès de l’administration municipale par le promoteur. « De notre côté, tout est beau. Cela signifie donc qu’il ne manque qu’une seule autorisation dans ce dossier pour que le projet voit le jour et c’est celle du Ministère de l’Environnement du Québec. Une fois que le promoteur aura celle-ci en main, le chantier pourra débuter », a-t-il explique sans pour autant fournir d’échéance claire dans ce dossier.

Malgré la bonne marche du projet, le premier magistrat refuse de crier victoire pour le moment. « C’est une bonne nouvelle si le projet se concrétise. Comme le terrain est situé à l’entrée de la ville, cela donnera plus de cachet à ce secteur. On croise les doigts pour que tout se passe bien dans le dossier », a-t-il terminé sur un ton enthousiaste.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.