Publicité

16 octobre 2020 - 10:00

En cours

47 nouveaux logements construits à Beauharnois prochainement

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Un nouveau projet immobilier de multilogements verra le jour sur le territoire de la Ville de BeauharnoisLe Groupe Immoplex Inc., une filiale de Gestion Martone Inc., important promoteur immobilier dans la région, a choisi cette municipalité pour concrétiser son plus récent chantier. 

D’ici la fin du mois, l’ancienne église Saint-Paul fera place à la construction de deux bâtiments destinés à la location. L’édifice abandonné se dégrade depuis plusieurs années. Située sur la rue Edmour-Daoust entre les rues Saint-Paul et Salaberry, l’église n’était plus utilisée comme lieu de culte depuis plus de 12 ans.

Des vitraux seront d'ailleurs récupérés en vue d’une création artistique en souvenir de l’église Saint-Paul. Cette œuvre sera exposée, au moment opportun, pour se remémorer ce lieu emblématique pour
plusieurs.

Un emplacement stratégique 

Localisé à proximité du Complexe commercial Harden et du futur projet résidentiel des champs Perras, ce site s’avérait être un emplacement stratégique pour concrétiser ce projet d’envergure.

Respectant en tout point le règlement de zonage de la Ville adopté en 2014, le terrain accueillera deux bâtiments de trois étages : l’un d’eux aura 23 logements alors que le second comptera 24 logements.

« Ce projet s’inscrit dans la vision de développement durable que la Ville de Beauharnois souhaite poursuivre pour inciter la population à s’installer chez nous. Bien situés à proximité des commerces et des écoles secondaires et primaires, ces nouveaux multilogements offriront un milieu de vie de qualité aux familles qui s’y installeront » a mentionné le maire de Beauharnois, M. Bruno Tremblay.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.