Publicité
22 août 2019 - 09:00

La municipalité songe à s'en départir

Deux édifices municipaux bientôt sur le marché immobilier à Salaberry-de-Valleyfield?

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Au cours des prochains mois, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield aimerait bien se départir de deux bâtiments lui appartenant. Le premier est situé dans le quartier de Saint-Timothée alors que le second prend place sur le chemin Larocque, à quelques minutes à pied du centre-ville.

C’est ce qu’a mentionné le maire Miguel Lemieux à l’occasion de la réunion régulière du conseil municipal, le mardi 20 août. « On a tout récemment renouvelé le bail de location du 88 rue Saint-Laurent qui est l’ancien bâtiment de la Conférence régionale des élus de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent (CRÉ VHSL) avec le CISSSMO pour un montant de 241 698,70 $ par an, soit 115 $ du mètre carré. Or, à moyen terme, la Ville  aimerait se départir de ce bâtiment en le vendant », précisait-il.

De son côté, le conseiller municipal du quartier Saint-Timothée s’est réjoui quant à la prolongation de cette entente avec le gouvernement du Québec. « Je suis bien content, car cela amène de la vitalité dans mon secteur. Ça assure la pérennité du quartier et de ce bâtiment qui est splendide », ajoutait Normand Amesse.

Mais qu’adviendrait-il du bail de location du CISSSMO si l’édifice change de main? « Le bail deviendra alors la responsabilité du nouveau propriétaire. Le gouvernement du Québec est le meilleur locataire qu’on peut avoir », philosophait le maire Miguel Lemieux.

Autre bâtiment bientôt à vendre

Un second bâtiment appartenant actuellement à la Ville de Salaberry-de-Valleyfield pourrait bientôt disparaître de son inventaire immobilier. Il s’agit de l’ancien couvert des Soeurs Dominicaines, situé sur le Chemin Larocque. « On aimerait bien s’en départir prochainement. L’évaluation est de 1,4 M $ mais on vise d’obtenir au moins l’équivalent de l’emprunt qu’il reste à débourser sur celui-ci, soit près de 1M $ », mentionnait le maire sur le sujet.

Notons que plusieurs travaux importants seront à faire à l’extérieur et à l’intérieur de l’édifice pour le remettre aux normes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.