Publicité
18 mars 2019 - 06:00

Tournée du Québec sur l’habitation

L'APCHQ prend le pouls de la région Montérégie-Suroît

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) a visité la région de la Montérégie-Suroît, le vendredi 15 mars dernier. L'objectif de cette Tournée du Québec visait à prendre le pouls des régions afin de déposer des conclusions lors des Journées de l'habitation qui se tiendront à Ottawa et à Québec ce printemps. 

En s’appuyant sur les données de ses plus récentes études, l’APCHQ a dressé un portrait représentatif du secteur de l’habitation dans la région Montérégie-Suroît lors de son passage. Voici quelques faits saillants présentés: 

- 75,9 % de ménages propriétaires; 
- 7,6% de ménages copropriétaires, un segment de marché en développement; 
- 39 ans, âge moyen des habitations; 
- Le nombre de mises en chantier dans la région devrait s’établir à 2340 en 2019; 
- En ce qui concerne le secteur de la rénovation, à la suite d’une hausse prévue de 2% par rapport à 2018, les investissements devraient atteindre 545 millions $ en 2019; 

Le secteur de l’habitation est l’une des richesses de l’économie régionale, représentant des investissements de 29,2 milliards $, dont 13,2 milliards $ en rénovation et 8,7 milliards $ en construction neuve. Les entreprises de ce secteur sont implantées et présentes dans toutes les régions du Québec, générant 172 000 emplois à temps plein.

Des rencontres productives

Dans le cadre de la tournée, de nombreuses rencontres sont réalisées avec des entrepreneurs, des maires et des députés. L’Association engage également des discussions auprès des dirigeants locaux.

« Lors de nos rencontres, nous désirons entendre les préoccupations de la région, plusieurs sujets spécifiques vont d’ailleurs être abordés, entre autres, les enjeux touchant la rénovation et la copropriété. L’APCHQ remercie les élus et les leaders de la région d’avoir accepté son invitation. Ces rencontres auront un apport significatif à notre travail et, par le fait même, à notre industrie », explique François Vincent.

Miser sur la rénovation pour stimuler l’économie des régions

En 2017, la rénovation, l’entretien et les réparations représentaient 60 % des investissements du secteur résidentiel au Québec avec plus de 17 milliards $. Les crédits d’impôt à la rénovation instaurés ces dernières années fonctionnent et ont grandement contribué à la croissance de ce secteur d’activité dans toutes les régions du Québec, dont la région du Suroît.

« À quelques jours du dépôt du budget du gouvernement du Québec et dans une optique de vitalité économique des régions, RénoVert demeure un incontournable! Nous saurons le 21 mars prochain si nos ménages pourront toujours en bénéficier », ajoute-t-il. 

L'APCHQ, dans le cadre des consultations prébudgétaires a d’ailleurs recommandé de renouveler, voire de rendre permanent le programme RénoVert et d’envisager l’élargissement des travaux couverts. Elle a également proposé d’adopter un programme similaire pour stimuler la rénovation du parc locatif privé.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.