Publicité

8 octobre 2021 - 11:16 | Mis à jour : 11:32

Il pourrait être en fonction dès l'été 2022

Salaberry-de-Valleyfield veut accueillir un centre de formation et d'entraînement pour les pompiers

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield projette de construire sur son territoire un centre d'entraînement et de formation pour sa brigade incendie. Le lieu pourrait aussi être mis à la disposition de d'autres services incendies de la région, dont ceux membres de l'entraide mutuelle du Sud-Ouest. 

Cela signifie donc que certaines brigades de Beauharnois-Salaberry, Vaudreuil-Soulanges et du Haut-Saint-Laurent pourraient y avoir accès. Pour l'heure, le projet n'est qu'à ses premiers balbutiements selon ce qu'a indiqué le maire de Salaberry-de-Valleyfield, Miguel Lemieux ce mardi, le 5 octobre, lors de l'assemblée régulière du conseil municipal. 

Dans les faits, ce type d'installation permet aux sapeurs de mettre en place les techniques d'intervention diverses, tant celles reliées à des interventions extérieures qu'en milieu clos. Ils pourront aussi, lorsque le projet passera de l'abstrait au concret, prendre part à des simulations d'incendie. 

Demande d'aide financière 

L'aménagement d'un centre de formation représente un investissement oscillant entre 350 000$ et 400 000$. Le conseil municipal a aussi adopté un avis de motion, ce mardi, pour un règlement d'emprunt de 1,8 M$ pour financer ce projet et d'autres travaux de génie civil connexes au secteur. 

Une demande de subvention a été complétée dans le dossier, a précisé le premier magistrat. Mais selon des informations obtenues par Néomédia, le projet prendrait place dans le secteur de la rue Daoust, soit près des arrières-lots du chemin Larocque. 

En juin dernier, la Ville de Trois-Rivières a procédé à l'inauguration d'une telle infrastructure sur son territoire et celle qui pourrait voir le jour à Salaberry-de-Valleyfield s'en inspirerait grandement. L'installation sera constituée à partir de conteneurs. 

La nouvelle infrastructure pourrait entrer en fonction dès l'été 2022 si l'échéancier est respecté dans ce dossier. C'est le capitaine Luc Morin, embauché en juillet dernier au SSI de Salaberry-de-Valleyfield, qui en sera le gestionnaire. 

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.